5 situations pendant lesquelles il vaut mieux ne pas boire d'eau - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
5 situations pendant lesquelles il vaut…
Les meilleurs conseils que les psychologues ont donnés pour mieux vivre son quotidien Que sont les filaments noirs que nous voyons en regardant le ciel et ce qu'ils peuvent nous dire sur notre santé

5 situations pendant lesquelles il vaut mieux ne pas boire d'eau

Par Baptiste
4.169
Advertisement

Nous savons tous que notre corps est principalement composé de liquides, c'est pourquoi il est essentiel de s'assurer de boire suffisamment d'eau tout au long de la journée. Elle contribue à l'hydratation des organes, à l'élimination des toxines, à la régulation de la température corporelle, au transport des minéraux et au bon développement des processus métaboliques en général.
Malgré cela, il existe des situations spécifiques pendant lesquelles il serait préférable d'éviter de boire de l'eau, ou du moins d'attendre un moment.

1. Ne buvez pas d'eau si vous en avez déjà consommé suffisamment.

image: Storyblocks

Commençons par rappeler que l'eau n'est pas seulement absorbée par ce que nous versons dans un verre, mais aussi par les aliments que nous ingérons pendant la journée. Il est également important de noter que la bonne quantité d'eau que chacun d'entre nous devrait boire n'est pas la même pour tout le monde, car la valeur dépend de nombreux facteurs, tels que le type de régime alimentaire, la quantité d'exercice physique et les conditions médicales particulières.

Habituellement, la quantité recommandée est de deux litres et demi, mais il y a des personnes qui, pensant bien faire, en consomment beaucoup plus. Les conséquences d'une telle habitude sont pourtant très dangereuses : on risque un véritable empoisonnement par l'eau, qui à son tour cause des problèmes tels que l'insuffisance cardiaque, des problèmes dans les reins et le foie, le syndrome de sécrétion inappropriée d'hormones diurétiques (ADH) et l'hyponatrémie (faible concentration de sodium dans le plasma sanguin).

2. Faut-il boire pendant que vous faites de l'exercice ?

image: Storyblocks

La réponse est oui, mais les mesures d'hydratation pendant l'entraînement sont différentes. Tout d'abord, il faut évaluer l'intensité de l'activité qui sera réalisée : une heure de cardio fitness n'est certainement pas comparable à une heure de gymnastique posturale, en termes de transpiration ! Le conseil est de prévenir la déshydratation en se rappelant de boire avant de commencer l'entraînement (300-400 ml d'eau) ; cependant, lorsque vous êtes déjà en cours d'entraînement, il est suggéré de ne boire que de petites gorgées d'eau toutes les 10-20 minutes, pour éviter d'avoir trop d'eau dans l'estomac, ce qui pourrait causer des nausées. La réintégration des sels minéraux post-entraînement est également très importante : il est préférable de boire de l'eau tiède ou des boissons riches en magnésium et en potassium mais à faible teneur en sel.

Advertisement

3. Votre urine est totalement transparente ? Attention.

image: Wikipedia

L'urine est l'un des indicateurs les plus immédiats de la santé d'une personne. Un changement de couleur radical indique un déséquilibre interne probable et, dans le cas d'une urine totalement transparente, peut signifier qu'une trop grande quantité de liquide est consommée. La couleur "idéale" de l'urine est en effet un jaune clair et limpide.

4. Ne buvez pas d'eau après avoir mangé épicé !

image: Pixabay.com

C'est une question de chimie : le composé chimique responsable du piquant de certains aliments (capsaïcine) est composé de molécules apolaires qui se dissolvent au contact d'autres substances apolaires, comme le lait. L'eau, au contraire, est faite de molécules polaires qui ne font que propager encore davantage la capsaïcine dans la bouche, ce qui intensifie la sensation de brûlure et de douleur.

5. Faut-il boire de l'eau pendant les repas ?

image: Pixabay.com

Il s'agit d'une question très discutée à laquelle il est impossible de répondre d'une manière nette, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte. La position du "non" s'appuie sur le fait que l'eau a le pouvoir de solidifier les substances huileuses, ralentissant ainsi le processus digestif.
Si l'eau est froide, elle ralentit et affaiblit les sucs gastriques, qui devraient au contraire être mis dans la position de travailler au mieux. Le conseil est d'essayer de boire avant les repas, notamment pour remplir un peu l'estomac et éviter de trop manger, et de boire à nouveau après le repas, de préférence de l'eau à température ambiante.

Sources :

https://www.acefitness.org/education-and-resources/lifestyle/blog/6675/healthy-hydration
https://steptohealth.com/good-drink-water-while-eating/
https://www.youtube.com/watch?v=73yo5nJne6c
https://health.ucsd.edu/news/features/Pages/2014-04-21-colors-that-suggest-urine-trouble.aspx

Tags: Bien-êtreSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci