Un psychothérapeute nous dit les 10 choses à faire quand on a une crise de panique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un psychothérapeute nous dit les 10…
Son enfant ne survivra pas, mais elle continue sa grossesse pour donner les organes Un seul médicament pour tous les types de virus: voici la plus grande découverte dans le domaine de la thérapie virale

Un psychothérapeute nous dit les 10 choses à faire quand on a une crise de panique

2.575
Advertisement

Beaucoup de personnes souffrent de crise de panique et ne parviennent pas à demander de l'aide lors de ces terribles moments, mais aussi lorsque la panique ne se manifeste pas. La raison est la crainte d'être considéré comme fou, l'incapacité de mettre un nom à ces terribles attaques et l'espoir de ne plus jamais en avoir une. Mais les crises de panique reviennent, parfois lors de moments inopportuns.

Contrairement à ce que l'on peut penser, les crises de panique peuvent être surmontées. Même si celle-ci se déclenche sans facteur «externe» identifié, et s'il s'agit de quelque chose d'irrationnel qui vient des profondeurs de l'inconscient.

Pourtant la panique peut être dépassée, on peut l'anéantir par soi même ou avec l'aide d'un spécialiste. Voici une aide proposée par un expert, à mettre en œuvre soi même. Ce sont les 10 choses à faire quand vous avez une crise de panique, selon le psychothérapeute Giovanni Porta.

  • Apprendre à connaître toutes les étapes d'une attaque de panique: le début, le pic et le déclin. Se convaincre que les crises de panique ne sont pas mortelles, ne sont pas infinies et, avec cette conviction, essayer de vivre avec elle. L'approche proposée est la même que celle quand vous regardez un orage par la fenêtre, avec détachement, au loin.
  • Comprendre que les crises de panique sont les symptômes d'un autre problème, et ainsi retirer l'importance qu'elles veulent avoir. Le vrai problème, celui qui à ces moments-là ne fait pas peur, est l'insatisfaction existentielle. C'est sur ce point qu'il faut agir.
  • Lutter activement contre les symptômes qui révèlent l'apparition d'une crise: ne pas subir passivement le tremblement des mains, la respiration lourde, la confusion mentale et le rythme cardiaque accéléré. Faire quelque chose de concret immédiatement, se déplacer, marcher, courir, ou raconter à un ami proche, ou qui peut être contacté directement par téléphone, les sentiments désagréables que vous ressentez sur le moment. Si nécessaire, demandez de l'aide à quelqu'un à proximité. Vous n'aurez pas besoin de mots, tout le monde connaît les crises de panique.
  • Décider de commencer une activité artistique, pour exprimer ses propres sentiments: le chant, le théâtre, la peinture, la méditation, l'écriture.
  • Se débarrasser de tous ceux qui en quelque sorte peuvent être responsables de ces crises de panique: les personnes qui critiquent, ceux qui nous font sentir petits et sans valeur, ceux qui nous maltraitent, et ceux qui s'opposent à notre volonté.
  • Cerner dans son propre cercle de connaissances quelques personnes en qui vous avez confiance et qui pourraient comprendre votre état d'âme si vous les contactez lors d'une crise.
  • Parler avec ces amis de cette problématique.
  • Apprendre à vivre avec les crises de panique et rire de ses propres actions pendant ces moments-là.
  • Connaître des personnes qui ont eu des crises de panique et apprendre d'eux comment les surmonter.
  • Comprendre que les crises de panique guérissent.

Les crises de panique sont différentes pour chaque personne qui les éprouve, les symptômes et les causes sous-jacentes: nous espérons toutefois que cet article a donné quelques conseils utiles pour surmonter rapidement et avec plus de sérénité ces moments où tout le monde semble vouloir nous supprimer.

image: flickr
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci