Création d'un poisson d'eau douce sans arêtes : une révolution dans le secteur de la pêche - Curioctopus.fr
x
Création d'un poisson d'eau douce sans…
Elle se met en colère contre son mari et rédige une annonce pour le vendre aux enchères : Un homme âgé ouvre une piscine dans sa cour pour les enfants de son quartier :

Création d'un poisson d'eau douce sans arêtes : une révolution dans le secteur de la pêche

26 Février 2022 • Par Baptiste
887
Advertisement

Qui ne veut pas manger du poisson au moins une fois de temps en temps ? À l'exception des végétariens, un bon plat de poissons et de fruits de mer est un régal pour le palais. Que ce soit à la maison ou au restaurant, les plats de poisson ont cependant un "petit défaut" : ces arêtes gênantes qui se coincent souvent dans les dents ou pire encore sont avalées, et auxquelles il faut faire attention.

C'est un inconvénient, mais il existe peut-être une solution : des chercheurs chinois semblent avoir trouvé un remède, du moins pour les carpes.


Une équipe de chercheurs de l'Institut de recherche sur la pêche du fleuve Heilongjiang, sous la supervision de l'Académie chinoise des sciences de la pêche (ACSF), a identifié le gène qui provoque le développement d'arêtes intramusculaires chez une certaine espèce de poisson d'eau douce : le carassin.

Après avoir analysé plus de 1 600 gènes pendant une décennie, les scientifiques ont pu trouver le "coupable" et l'éliminer. Ils ont réussi à créer une espèce identique à l'original, mais sans les arêtes dans ses muscles. Les nouveaux spécimens sont capables de se reproduire tout en conservant la modification génétique, mais restent identiques en apparence à leurs "parents à épines".

Le carassin est un poisson populaire à la chair tendre et au goût frais, bien que, jusqu'à la découverte du gène, elle était difficile à apprécier en raison de ses nombreuses petites arêtes. Son variant mutant donnera donc naissance à une population de carpes qui en seront dépourvues et seront donc plus comestibles.

Selon les chercheurs, cette découverte permettra d'accroître le commerce et la consommation de produits de la mer. Ils suggèrent donc à leurs collègues de poursuivre leurs études afin d'éliminer totalement les arêtes des plats de poisson.

Une équipe de l'université agricole de Huazhong a également fait des découvertes similaires. L'équipe de recherche a identifié le gène clé responsable des arêtes intramusculaires chez la daurade de Wuchang et semble s'étendre à toutes les autres espèces. Cette étude a également duré une dizaine d'années et a fait l'objet d'un brevet.

"De nombreuses personnes ont avalé des arêtes, c'est pourquoi j'ai voulu cultiver une variété de poisson sans arêtes qui pourrait être une tendance future pour l'industrie de la pêche", a déclaré la professeure Gao Zexia, qui a dirigé les recherches. "Je pense que cela conduira à une amélioration de l'industrie du poisson d'eau douce et de l'alimentation des familles", a-t-elle conclu.

D'après cette étude, il semblerait que nous puissions dire adieu aux arêtes dans les plats de poisson.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci