7 habitudes nocives qui font vieillir votre cerveau prématurément - Curioctopus.fr
x
7 habitudes nocives qui font vieillir…
Une équipe de scientifiques crée un béton qui se répare lui-même : il est quatre fois plus résistant que la normale Ce photographe crée des sculptures aquatiques spectaculaires qui semblent prendre vie entre ses mains

7 habitudes nocives qui font vieillir votre cerveau prématurément

25 Juin 2021 • Par Baptiste
2.283
Advertisement

Sans notre cerveau, nous ne serions rien : c'est grâce à cet organe super-complexe, le plus complexe du corps et le plus important du système nerveux, que nous percevons, raisonnons, parlons et pouvons satisfaire tous nos besoins primaires et secondaires.

Avec des rôles aussi importants à jouer, il est clair que le cerveau doit toujours être maintenu "en forme", tout comme nous le faisons avec les autres muscles. Il existe plusieurs facteurs qui, selon des études menées et publiées au fil des ans, peuvent présenter des risques sérieux pour la santé de l'étonnant organe que nous abritons dans le crâne. Bien que certains d'entre eux puissent nous sembler évidents, il est bon de les prendre en compte et d'apprendre à les considérer de manière active et réelle.

via: Healthline

Lorsque l'on parle de risques pour le cerveau, il s'agit principalement de son vieillissement prématuré, et donc de la possibilité de pathologies dégénératives, également liées à un "entretien" incorrect effectué au fil des ans. Bien qu'ils puissent sembler évidents ou difficiles à éviter, découvrons ce qu'il faut faire pour prendre soin de notre cerveau.

1. Mener une vie sédentaire

Combien de fois avons-nous entendu cette recommandation ? Il a été prouvé que 150 minutes ou plus d'exercice d'aérobic par semaine suffisent pour améliorer les performances du cerveau, y compris la mémoire. Bien sûr, ce ne sont pas les seuls avantages de l'activité physique, et si vous ne pouvez vraiment pas faire d'exercice, vous pouvez aussi essayer de marcher autant que possible : c'est tout aussi sain !

2. Fumer

Il n'est plus nécessaire de s'attarder sur les dommages causés au corps par le tabagisme. Le cerveau n'est certainement pas à l'abri : le tabagisme entraîne un vieillissement prématuré et accélère le déclin cognitif, comme l'ont montré plusieurs études.

3. Dormir peu ou mal

Nous savons tous que pour rester en bonne santé, nous avons besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit. Un sommeil irrégulier et les troubles qui en découlent ne sont certainement pas bons pour le cerveau. La raison ? Le manque de repos compromet la capacité des cellules cérébrales à fonctionner correctement, à communiquer entre elles de la meilleure façon possible et donc à nous permettre de penser clairement et de manière productive, surtout à un âge avancé.

Advertisement

4. Malbouffe

Nous sommes ce que nous mangeons : combien de fois avons-nous entendu cette phrase ? Cela est vrai à bien des égards, et il y a certains aliments que nous pouvons choisir si nous voulons garder notre matière grise en bonne santé. Les myrtilles, les fruits secs, le poisson ou les légumes à feuilles, pour n'en citer que quelques-uns, sont de vraies panacées, tandis que tout ce qui est gras, transformé ou chargé de cholestérol doit au moins être consommé avec modération.

5. Arrêter d'apprendre

Étudier, apprendre de nouvelles choses, tenter de nouvelles expériences, être curieux : autant d'activités qui parviennent toujours à nous garder "jeunes". L'effort fourni pour faire tout cela est payant, car il renforce notre cerveau.

6. Mettre l'ouïe à rude épreuve

Nous sous-estimons parfois l'importance de notre système auditif. Les sons ou les bruits forts, par exemple avec des écouteurs, ne sont pas bons pour votre audition car ils la fatiguent à long terme. Des recherches ont montré qu'une mauvaise audition peut être liée à un cerveau en mauvaise santé.

7. Ne pas avoir de vie sociale

Cultiver régulièrement des relations nous maintient en bonne santé. Les relations positives avec les autres réduisent le niveau de stress, ce qui est bénéfique pour le bien-être de notre cerveau ainsi que pour notre humeur. Même si les circonstances de la vie nous mènent ailleurs, essayons toujours de rester des "animaux sociaux" : le cerveau vous en remerciera !

En résumé : il ressort de tous ces conseils, qui ne représentent qu'une petite partie des choses que nous pouvons faire pour prendre soin de cet organe, qu'un cerveau sain est fondamental pour une vie saine et heureuse. Vous avez envie d'en prendre soin autant que possible ?

Tags: Bien-êtreSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci