Les draps peuvent être un terrain fertile pour les bactéries : les changer permet souvent de prévenir les problèmes de santé - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les draps peuvent être un terrain fertile…
L'Écosse pourrait devenir le premier pays à rendre les tampons et les serviettes hygiéniques gratuits : une mesure en faveur de toutes les femmes Nous ne pensons pas tous de la même façon : certains utilisent le monologue intérieur, d'autres visualisent des concepts

Les draps peuvent être un terrain fertile pour les bactéries : les changer permet souvent de prévenir les problèmes de santé

Par Baptiste
1.801
Advertisement

Il existe principalement deux types de personnes dans le monde : celles qui lavent et changent leurs draps régulièrement, au moins une fois par semaine, et celles qui se fient aux phases de la lune pour décider s'il est temps de les mettre à la machine à laver. Si vous faites partie du premier groupe de personnes, vous n'avez rien à craindre : excellente habitude, continuez comme ça ! Si, par contre, vous êtes de ceux qui restent longtemps avec le même linge de lit, eh bien, vous trouverez dans cet article de bonnes raisons de ne plus jamais le faire. En moyenne, pendant la semaine, nous passons entre 49 et 60 heures entre les draps ; notre présence au lit rend les draps sales : sueur, peaux mortes, germes et bactéries...

Si cette explication ne suffit pas à vous inciter à changer vos draps plus souvent, nous vous donnons dans cet article d'autres raisons qui vous convaincront probablement.

via: Webmd

Quels sont les risques de ne pas changer les draps souvent ?

Acariens. Chaque fois que vous vous endormez et que vous vous glissez dans vos draps, vous perdez un nombre incroyable de cellules cutanées ; en s'accumulant entre les draps, ces cellules deviennent la "nourriture" préférée des acariens, tout comme l'humidité et la poussière des couvertures. Vous ne remarquerez pas leur présence, car ils sont invisibles à l'œil nu, mais les conséquences d'un contact avec ces minuscules organismes ne sont pas à sous-estimer. Les acariens peuvent facilement provoquer des allergies, déclencher de l'asthme et même de l'eczéma.

Poils d'animaux. Si vous avez un animal avec lequel vous aimez dormir, vous devriez être encore plus vigilant à changer vos draps. Les poils que votre chat ou votre chien perd entre les draps offrent un environnement encore plus favorable à la prolifération des acariens. Et les animaux de compagnie peuvent transmettre d'autres "substances" irritantes, comme d'autres acariens ou des infections fongiques.

Bactéries. Vous imaginez toutes les cellules de peau morte qui s'accumulent entre les draps, la salive sur l'oreiller et la sueur ? Non seulement la bave sur l'oreiller est assez dégoûtante, mais elle favorise également la prolifération des bactéries. Une étude a vérifié qu'après seulement 1 semaine, les draps contiennent entre 3 et 5 millions de colonies tous les 2,5 cm². Après 4 semaines, le nombre est passé à 12 millions ; les taies d'oreiller, en revanche, après seulement 1 semaine, contenaient plus de 17 mille fois le nombre de bactéries que nous trouverions normalement sur le siège des toilettes !

Acné. Si vous commencez à réaliser que votre peau se détériore de jour en jour, il est peut-être temps de changer de taie d'oreiller ! Les cellules mortes de la peau, les bactéries et les saletés de maquillage, par exemple, s'accumulent sur la taie d'oreiller et tendent progressivement à boucher les pores de la peau.

Les punaises de lit. Ce sont des insectes qui piquent et peuvent se nicher entre les draps, précisément parce qu'ils sont attirés par votre présence. Vous les avez peut-être "amenés dans la maison" après avoir dormi à l'hôtel ou, pire encore, dans un dortoir. Il n'est pas facile de reconnaître les punaises de lit, mais si vous vous réveillez avec de fortes démangeaisons et des piqûres d'insectes, il est probable que ce soit le cas. Lavez vos draps dans la machine à laver à haute température : l'eau bouillante les tuera.

Advertisement

Que pouvez-vous faire pour garder la literie propre ?

image: Pixabay

Lavez l'oreiller. Bien que le lavage des taies d'oreiller soit essentiel, le lavage de l'oreiller peut également être une solution à adopter de temps en temps. Laver l'oreiller au moins deux fois par an est généralement une bonne idée.

Changez les draps plus souvent, si : vous dormez nu, vous dormez avec des animaux ou vos enfants, ou si vous transpirez beaucoup pendant la nuit.

Ne refaites pas le lit tout de suite. Bien que cela aille à l'encontre de tout ce que les parents nous ont toujours dit et recommandé, il est préférable de laisser les draps prendre l'air pendant quelques minutes dans la journée, afin d'éliminer l'humidité autant que possible.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci