Stop aux emballages plastiques pendant une semaine : l'initiative Zéro Déchet rassemble des milliers d'adeptes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Stop aux emballages plastiques pendant…
Un archéologue met 36 ans à créer la reconstruction la plus détaillée de la Rome antique : voici le résultat extraordinaire Le premier à découvrir la pénicilline n'était pas Fleming, mais un médecin italien dont presque personne ne connaît le nom

Stop aux emballages plastiques pendant une semaine : l'initiative Zéro Déchet rassemble des milliers d'adeptes

2.684
Advertisement

Imaginons des courses standards au supermarché. En pensant aux aliments que nous mettons dans notre panier, combien d'entre eux sont emballés dans du plastique ? Probablement la plupart d'entre eux.

Les fruits et légumes sont souvent conservés dans des barquettes ou des emballages en plastique, qui sont à leur tour scellés dans des films transparents (toujours en plastique, bien sûr). Peut-être même deux bananes, un oignon ou trois courgettes : peu importe la quantité, le plastique est toujours là.

Ces gestes simples et ces choses du quotidien, que nous achetons sans trop réfléchir, cachent de grands dangers pour la santé de notre écosystème. Le plastique, comme nous le savons très bien aujourd'hui, constitue une menace pour toutes les espèces, y compris la nôtre.

Comment apporter une contribution concrète ? La section espagnole de l'association environnementale Zero Waste, soutenue par Greenpeace Espagne, a récemment lancé une campagne sociale pour boycotter pendant une semaine tous les aliments emballés dans du plastique.

Du 3 au 9 juin, pour "donner un signal aux entreprises agro-alimentaires", Zero Waste propose à tous de ne pas acheter de fruits et légumes en barquettes ou emballages obtenus du pétrole.

Les adhésions se multiplient dans le monde entier. Un soutien massif en faveur d'une telle initiative pourrait être un premier pas concret pour faire comprendre à ceux qui peuvent inverser la tendance que le moment est venu de repenser même les choses les plus simples dans une perspective d'écodéveloppement.

C'est peut-être avec des gestes aussi généralisés que celui-ci que l'on cessera d'acheter continuellement autant de plastique, favorisant ainsi la diffusion d'emballages biodégradables et recyclables.

Advertisement

La sécurité et la stérilité que ces emballages promettent sont souvent de fausses convictions. Comme l'ont indiqué les associations impliquées dans l'initiative, les fruits et légumes sont naturellement protégés par leurs peaux et, même s'ils n'en ont pas, ils suffiraient de les laver avant de les consommer.

De telles initiatives représentent un moyen utile et généralisé de faire comprendre au monde que nous pourrions être les premiers à mettre un terme à la contamination du plastique.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci