La première usine de viande synthétique au monde ouvre ses portes : elle peut produire 3 000 hamburgers par jour - Curioctopus.fr
x
La première usine de viande synthétique…
Cette mystérieuse spirale lumineuse a été repérée dans le ciel du Pacifique Sud 19 photos historiques vous montrent à quel point le monde a changé... et à quel point il est resté le même

La première usine de viande synthétique au monde ouvre ses portes : elle peut produire 3 000 hamburgers par jour

03 Juillet 2021 • Par Baptiste
3.244
Advertisement

On parle de plus en plus de la viande synthétique, ou cultivée en laboratoire, comme d'une alternative durable à la viande traditionnelle, dont la production nécessite l'élevage et l'abattage de bétail, avec toutes les conséquences environnementales que cela implique.

Ce n'est pas une coïncidence si de nombreuses entreprises dans le monde investissent de l'argent et de l'énergie pour développer des produits de laboratoire qui reproduisent la viande animale alors qu'ils n'ont jamais fait partie d'une créature vivante. Des réalités comme celle d'Israël dont nous allons parler, Future Meat, qui a fait la une des journaux pour avoir mis en place ce qui a été défini comme la première usine industrielle au monde dédiée à la culture de la viande.

Future Meat est une entreprise de biotechnologie dont le nom explique déjà tout. Produire de la viande en laboratoire, pour cette entreprise israélienne, est une étape importante pour se projeter dans l'avenir et opérer une véritable révolution dans la manière de se rapporter à la planète, à ses ressources et aux créatures qui la peuplent avec nous.

Selon les rapports, cette usine serait capable de produire plus de 450 kg de produits carnés cultivés en laboratoire par jour, soit l'équivalent d'environ 3 000 hamburgers de taille moyenne. Des chiffres qui font de l'installation israélienne un "cas" singulier dans ce secteur.

"L'ouverture de cette usine - a déclaré Rom Kshuk, PDG de Future Meat - marque un pas énorme vers le marché, un facteur clé pour que nos produits se retrouvent dans les rayons d'ici 2022.

En effet, une telle usine pourrait être le point de départ d'autres usines similaires ne recourant pas à l'abattage et réduisant les émissions de gaz à effet de serre. La société a déclaré que sa viande cultivée en laboratoire réduira les émissions de gaz à effet de serre d'environ 80 %, en utilisant 99 % de terres et 96 % d'eau en moins que la production traditionnelle.

Advertisement
image: Pixabay

Les coûts de ce type d'aliments diminuent, et le fait de les obtenir à une échelle industrielle peut certainement aider en ce sens. Future Meat, pour cette raison, prévoit de se développer beaucoup sur les marchés étrangers, et en particulier aux États-Unis, en offrant des produits à base de poulet, de porc, d'agneau et évidemment de bœuf, avec un processus "propre" et rapide.

Bien qu'il soit encore trop tôt pour dire avec certitude si cette usine marquera vraiment un tournant, il est certain que personne n'est jamais allé aussi loin auparavant. Qu'en pensez-vous ? La viande du futur sera-t-elle vraiment synthétique ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci