Des scientifiques ont trouvé un moyen de produire de l'hydrogène vert à partir de l'eau de mer : est-ce révolutionnaire ?

par Baptiste

19 Novembre 2023

Des scientifiques ont trouvé un moyen de produire de l'hydrogène vert à partir de l'eau de mer : est-ce révolutionnaire ?
Advertisement

Une grande partie de la transition écologique ne passe pas seulement par les pratiques quotidiennes et une conscience plus profonde, mais aussi par la recherche de nouvelles sources d'énergie durables. L'une d'entre elles, peut-être la plus importante, est l'hydrogène vert, l'un des piliers fondamentaux de la lutte contre le changement climatique. Mais qu'est-ce que l'hydrogène vert et comment est-il produit ? Et surtout, est-il vraiment la source d'énergie du futur ?

Qu'est-ce que l'hydrogène vert et comment fonctionne-t-il ?

Qu'est-ce que l'hydrogène vert et comment fonctionne-t-il ?

Pexels

L'hydrogène est un gaz inodore et incolore qui peut être exploité comme source d'énergie écologique et durable. En effet, la combustion de l'hydrogène ne produit que de l'eau comme sous-produit, ce qui le distingue de tous les autres combustibles que nous utilisons. En théorie, cela devrait suffire à en faire une source d'énergie indispensable. Cependant, ce n'est pas le cas.

Le problème de l'hydrogène réside précisément dans sa production : à ce jour, il est obtenu par raffinage du pétrole ou du gaz naturel. Pour cette raison, il est considéré comme une source d'énergie fossile et non durable, en raison des importantes émissions de CO2 associées. L'hydrogène vert, en revanche, est produit par électrolyse de l'eau alimentée par des sources renouvelables. Ainsi, si nous utilisons de l'énergie solaire, éolienne ou hydraulique pour produire de l'hydrogène vert, le produit final sera également durable.

Advertisement

L'hydrogène vert : à quoi sert-il et comment est-il produit ?

L'hydrogène vert : à quoi sert-il et comment est-il produit ?

Pexels

Les applications possibles de l'hydrogène vert sont nombreuses. Parmi les principales, on peut citer la mobilité, l'industrie, le chauffage et surtout la production d'électricité. Cette dernière application pourrait changer totalement notre relation à l'énergie. À ce jour, l'électricité produite est immédiatement injectée dans le réseau, en raison des difficultés liées au stockage et à la conservation. En revanche, pendant les périodes de forte production d'énergie solaire ou éolienne, il serait possible de produire beaucoup d'hydrogène vert et de le stocker en prévision des périodes où l'énergie renouvelable n'est pas disponible.

Maintenant, si l'hydrogène vert est si important, pourquoi n'en produit-on pas en grandes quantités ? Principalement pour deux raisons. La première est d'ordre économique : la production d'hydrogène vert coûte cher, et pas qu'un peu. Non seulement il faut le produire à partir de sources d'énergie renouvelables, mais le processus est assez onéreux. Pour le rendre plus abordable, il serait nécessaire de produire également de l'électricité durable de manière plus économique. La deuxième raison est d'ordre technologique : jusqu'à présent, l'hydrogène vert a été produit à partir d'eau douce, une ressource qui n'est pas rare mais qui est certainement précieuse. Alors, pourquoi ne pas utiliser l'eau de mer ?

Produire de l'hydrogène vert à partir de l'eau de mer : est-ce possible ?

Produire de l'hydrogène vert à partir de l'eau de mer : est-ce possible ?

Pexels

L'hydrogène vert peut techniquement être produit à partir de l'eau de mer. Les océans couvrent 70 % de la surface terrestre, et l'eau de mer est une ressource abondante. Jusqu'à présent, cependant, la production d'hydrogène vert de cette manière a été très difficile. Le sel présent dans l'eau de mer peut en effet causer d'importants dommages à la technologie utilisée. Pour résoudre ce problème, une équipe de l'Université Stanford a expérimenté des électrodes revêtues de sulfure de nickel, une substance qui résiste à l'action corrosive de l'eau de mer. Des chercheurs de l'Université d'Adélaïde ont également abouti à une conclusion similaire, en utilisant un oxyde de cobalt avec un oxyde de chrome en surface.

Ces deux solutions permettent de produire de l'hydrogène vert à partir de l'eau de mer. Si la première méthode est un peu plus efficace mais un peu plus coûteuse, la seconde renverse ces paramètres, étant moins efficace mais aussi moins chère. Bien que nous ne sachions pas comment l'hydrogène vert du futur sera produit, nous pouvons être sûrs d'une chose. Les temps sont propices à une technologie durable, respectueuse de l'environnement et efficace à long terme, un résultat impensable il y a pas si longtemps.

Advertisement