L'huile de coco n'est pas une alternative si saine: voici ce que vous devez savoir sur cet ingrédient «à la mode» - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
L'huile de coco n'est pas une alternative…
6 choses à ne jamais faire après avoir été mordu par une vipère Reconnaissez-vous ces belles granges du 15e siècle? Vous les avez certainement vues dans un film...

L'huile de coco n'est pas une alternative si saine: voici ce que vous devez savoir sur cet ingrédient «à la mode»

3.248
Advertisement

Les noix de coco sont l'un des fruits les plus étranges sur la terre, mais leur pulpe croquante et le liquide à l'intérieur d'elles sont aussi savoureuses que pauvres en nutriments. De plus, des noix de coco, on extrait une graisse sous forme d'huile ou de beurre: la fameuse huile de coco. L'huile de coco est l'une des dernières lubies culinaires qui envahissent le web où l'on explique à tout-va ses qualités bénéfiques pour l'organisme. Rien de plus faux.

L'huile de coco contient 82% de graisses saturées, plus que le beurre normal.

image: pexels.com

Selon l'Association américaine pour le soin du coeur (American Heart Association), l'huile de coco n'est pas saine, au même titre que le beurre ou la graisse du bacon. En accord avec un article publié dans la revue Circulation, l'AHA a déclaré que l'huile de coco est pleine de graisses saturées. L'article s'est penché sur tous les types de graisses qui sont liés aux problèmes cardiovasculaires. L'huile de coco dispose de 82% de graisses saturées suivie par le beurre normal qui est placé en deuxième place avec 63%, puis l'huile d'arachide avec 17%, l'huile d'olive avec 14% et de l'huile de tournesol avec 10%. Comme le révèlent les données, l'huile de coco fait partie des aliments avec les plus "mauvaises" graisses.

Les graisses saturées sont responsables des complications cardiovasculaires.

Les graisses saturées ont la particularité d'augmenter le taux de mauvais cholestérol dans le sang et, par conséquent, d'augmenter le risque de développer des problèmes cardiovasculaires. Même risque avec le beurre, le lard et d'autres graisses alimentaires, qu'elles soient cuites ou consommées naturellement.

Une analyse plus approfondie de l'aliment a déterminé que l'huile et le beurre de coco, au final, ne sont pas plus dangereux que les autres graisses alimentaires, mais il n'est logiquement pas sensé de porter aux nues ce produit et de le définir comme sain. Si vous avez un niveau élevé de mauvais cholestérol, vous ne pouvez pas en abuser, à l'image des autres graisses. Pas de magie avec l'huile de coco, c'est une matière grasse comme les autres!

Tags: AlimentsSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci