Le gouvernement impose le voile: voilà les photos puissantes de la protestation des femmes iraniennes en 1979 - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le gouvernement impose le voile: voilà…
La vraie histoire derrière la mort de Laika, la petite chienne sacrifiée au nom du progrès Le cas Alan Turing: après 50 ans, le gouvernement

Le gouvernement impose le voile: voilà les photos puissantes de la protestation des femmes iraniennes en 1979

17.460
Advertisement

Le 8 mars 1979, plus que 100 mille femmes iraniennes se sont réunies dans les rues de la capitale pour protester contre la décision de mettre obligatoirement l'hijab, c'est-à-dire le voile islamiste, une décision du nouveau gouvernement islamiste.

La protestation se tint au cours de la Journée Internationale de la Femme et les images de l'époque montrent des femmes de différents âges et occupations, des étudiantes, des mères, des jeunes et moins jeunes, marcher ensemble, souriantes, avec leurs bras levés en signe de protestation. Découvrons comment la vie des femmes iraniennes allait changer jusqu'à arriver à la situation d'aujourd'hui.

image: Hengameh Golestan

Dans la République Islamiste de l'Iran, l'Ayatollah Khomeini voulait limiter drastiquement les droits auxquels les femmes étaient habituées sous le shah, à savoir le roi. Quelques mois après la mise en place de la République Islamiste de l'Iran, de nombreuses restrictions ont été instaurées à l'encontre des femmes. 

image: Hengameh Golestan

Les femmes qui travaillaient au gouvernement étaient obligées d'observer les règles d'habillement islamiste, les femmes ne pouvaient pas devenir juges, les plages et les sports étaient sujets aux ségrégations sur la base du sexe, l'âge légal pour le mariage a été réduit à 9 ans (puis réhaussé à 13 ans), et les femmes mariées ne pouvaient pas fréquenter les écoles.

Advertisement
image: Hengameh Golestan

Les femmes iraniennes se mises à protester contre ces nouvelles règles apportées par la République. En effet, la révolution islamiste naît justement pour dénoncer l'inégalité dont étaient victimes les femmes, pour se ranger contre les ségrégations liées au sexe.

image: Hengameh Golestan

Aujourd'hui, le problème sur le voile islamiste en Iran permet à la femme de "choisir" entre deux types de voile, le chador ou le roo-poosh.

Le chador ou chadar est un vêtement qui ressemble à une cape, mais il comprend aussi un foulard, une étoffe semi circulaire qui recouvre la tête et les épaules, tout en laissant le visage découvert. D'habitude de couleur noire, il arrive jusqu'aux pieds de la femme.

Le roo-poosh est en revanche une sorte de manteau long jusqu'aux genoux.

image: Hengameh Golestan

Et si une femme iranienne refusait de mettre un de ces deux types de vêtements permis? L'exposition de n'importe quelle partie du corps sauf les mains et le visage en public est sujette à la punition: on peut être puni avec jusqu'à les 70 coups de fouet ou avec 60 jours de prison.

Tags: FemmesHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci