Premières plantes cultivées sur le sol lunaire prélevé par les astronautes en mission il y a cinquante ans - Curioctopus.fr
x
Premières plantes cultivées sur le…
Il ne veut pas payer de parking à l'aéroport et laisse sa voiture sur l'autoroute Une jeune fille de 19 ans dépense 300 $ pour se colorer les cheveux en arc-en-ciel : son père en colère lui demande de contribuer au loyer

Premières plantes cultivées sur le sol lunaire prélevé par les astronautes en mission il y a cinquante ans

29 Mai 2022 • Par Baptiste
644
Advertisement

Combien de fois avons-nous imaginé que nous pourrions atteindre le sol lunaire comme des astronautes, que nous pourrions voir l'environnement extraterrestre de nos propres yeux et imaginer y vivre ? Reproduire toute forme de vie, de la flore à la faune en passant par les êtres humains dans un tout nouveau monde ? Pour l'instant, nous ne sommes autorisés qu'à fantasmer, mais il semble qu'en ce qui concerne les plantes, ce ne soit plus le cas.

Pour la première fois, en effet, les scientifiques ont réussi à les faire pousser sur un sol prélevé directement sur la Lune.

via: NPR

Le sol utilisé pour l'expérience est celui collecté lors des missions spatiales Apollo 11, 12 et 17 il y a cinquante ans.

L'équipe de l'Université de Floride a présenté une étude, financée par la NASA, détaillant cette découverte sans précédent.

Des échantillons de régolithe lunaire, la couche rocheuse qui tapisse la surface de notre satellite, ont ainsi été ramenés sur Terre par des astronautes il y a cinq décennies et sont maintenant utilisés pour tenter de cultiver de véritables plantes.

Les scientifiques Ferl, Elardo et Paul ont utilisé des échantillons de sol lunaire de la taille d'une cuillère à café et ont planté des graines d'Arabidopsis thaliana, également connu sous le nom d'arabette des dames, une petite herbe à fleurs appartenant à la famille de la moutarde.

"Nous nous sommes d'abord posé la question de savoir si les plantes peuvent pousser sur le régolithe", explique Ferl. Il s'avère que la réponse est affirmative : les graines ont donné naissance à des pousses après seulement deux jours.

"Tout a germé. Je ne peux pas vous dire à quel point nous étions stupéfaits !" a déclaré l'auteur principal de l'étude, Anna-Lisa Paul.

Cependant, les plantes ne se sont pas révélées aussi fortes et résistantes que celles cultivées sur le sol de la Terre, à en juger par la pigmentation, les racines rabougries et les feuilles sèches.

L'échantillon prélevé sur Apollo 17 a donné des plantes plus robustes, tandis que celles issues d'Apollo 11 ont eu plus de difficultés, ce qui prouve que le régolithe plus ancien est moins adapté à la culture.

Qui sait quels résultats l'expérience aurait pu produire sur un sol lunaire plus frais et plus récent, et peut-être, directement sur place. Il s'agit sans aucun doute d'une découverte intéressante qui fait un premier pas vers la reproduction de notre nature dans un environnement extraterrestre.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci