Un homme abat le mur de sa cave et découvre accidentellement une ancienne et profonde cité souterraine - Curioctopus.fr
x
Un homme abat le mur de sa cave et découvre…
La forêt la plus hantée du monde : personnes disparues, phénomènes paranormaux et observations d'ovnis depuis des siècles Il est éloigné par la police, puis se cache sous une couverture pour éviter d'être repéré : arrêté

Un homme abat le mur de sa cave et découvre accidentellement une ancienne et profonde cité souterraine

21 Mai 2022 • Par Baptiste
105.149
Advertisement

Les découvertes les plus grandes et les plus insoupçonnées arrivent parfois presque par hasard. Des choses qui restent longtemps cachées et inconnues apparaissent soudain au grand jour à la suite d'événements fortuits. En 1963, un homme ne faisait que démolir le mur du sous-sol de sa maison en Turquie quand, à sa grande surprise, il a trouvé rien de moins qu'une ancienne ville souterraine de l'autre côté. Abandonnant ses outils, il a commencé l'exploration de ce qui était une zone inconnue, énorme en taille et la plus profonde jamais découverte.


La découverte a eu lieu dans la province turque de Nevşehir, en Cappadoce. L'homme, dont le nom n'est pas connu, a alors martelé le mur de son sous-sol et a trouvé un tunnel au-delà. En le traversant, il en a repéré plusieurs autres.

L'inspection a révélé une zone souterraine de 18 étages de profondeur, comprenant des écoles, des églises et des écuries, capable d'accueillir environ 20 000 personnes.

La ville, dont le nom est Derinkuyu, était abandonnée depuis des siècles et son origine est estimée aux alentours du 8e ou 7e siècle avant J.-C., selon les archéologues du département local de la culture.

La roche tendre utilisée pour sa construction était constituée de dépôts de cendres volcaniques. Un manuscrit datant de 370 avant J.-C., qui décrit prétendument la ville souterraine, indique que les maisons étaient suffisamment grandes pour accueillir une famille entière, des animaux et des réserves de nourriture.

Le composé rocheux a probablement été choisi en raison de sa capacité à stocker de la nourriture.

Pendant la période byzantine, entre 395 et 1453, Derinkuyu est devenu un labyrinthe de tunnels et de salles couvrant une superficie de 445 kilomètres carrés. Ce réseau de ruelles souterraines comprenait des puits, des canaux d'eau et des entrées cachées.

Les tunnels offraient la possibilité d'être fermés de l'intérieur par des portes rondes en pierre, avec des passages si étroits qu'une seule entrée était autorisée à la fois, une stratégie visant à déjouer les attaques des envahisseurs.

Ce sont les premiers chrétiens qui se sont réfugiés dans les tunnels de la ville souterraine turque pour échapper aux persécutions romaines, tandis que les musulmans s'y sont cachés pendant les guerres arabo-byzantines de 780 et 1180. Pendant des siècles, les hommes ont utilisé ce lieu souterrain pour se protéger.

Cette découverte est considérée comme l'un des joyaux de la Turquie et l'une de ses plus grandes merveilles archéologiques.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci