Avez-vous remarqué des problèmes de mémoire et de concentration ? Le "virus de la stupidité" pourrait en être la cause - Curioctopus.fr
x
Avez-vous remarqué des problèmes de…
Retrouver la forme : 15 personnes montrent les résultats de leurs efforts pour perdre du poids en trop Ils demandent 60 000 euros pour réparer l'horloge de l'église, mais il s'avère qu'il fallait juste un spray lubrifiant

Avez-vous remarqué des problèmes de mémoire et de concentration ? Le "virus de la stupidité" pourrait en être la cause

08 Mars 2022 • Par Baptiste
961
Advertisement

Avez-vous déjà remarqué un changement dans votre capacité intellectuelle ? Le temps et le mode de vie peuvent affecter nos fonctions cognitives et altérer des aspects tels que la mémoire et la capacité de concentration. Habituellement, face à ces petits déficits, nous pointons du doigt l'âge avancé ou le stress excessif dû à un mode de vie trépidant, le manque de sommeil ou une alimentation pauvre en phosphore, entre autres.

En réalité, selon une étude américaine, dans certains cas - environ la moitié - un virus pourrait être en cause.

via: Daily Mail

Ces recherches, auxquelles ont participé des scientifiques de l'université du Nebraska et de l'université Johns Hopkins de Baltimore, ont permis d'identifier un virus capable d'altérer de manière sensible les gènes du cerveau.

Le test a porté sur 92 volontaires, qui ont été soumis à des prélèvements de pharynx : 40 d'entre eux ont révélé la présence du chlorovirus ATCV-1. Ceux qui ont été testés positifs ont montré un déclin des fonctions cérébrales par rapport aux autres, avec de moins bons résultats aux tests d'intelligence qui étaient calibrés en fonction du niveau d'éducation et de l'âge des participants.

D'après ces données, la moitié des humains seraient des porteurs involontaires du "virus de la stupidité".

Les chercheurs ont confirmé la corrélation entre le virus et la réduction des capacités mentales en injectant le virus à des souris de laboratoire, qui ont signalé un réel déclin de la mémoire, de la capacité de reconnaissance et de la conscience spatiale.

Les tests ont montré que le virus avait traversé la barrière sang-tissu et atteint certains gènes du cerveau, notamment ceux impliqués dans la production de dopamine.

Mais d'où vient le virus ? Avant cette recherche, on savait déjà que l'ATCV-1 était présent dans les algues vertes typiques des lacs d'eau douce.

James Van Etten, biologiste à l'université du Nebraska, a été le premier à identifier le virus dans les algues.

L'équipe de recherche n'a pas clairement établi comment le virus atteint la gorge des humains. Comme les nageurs ne sont pas les seuls à être infectés, la possibilité d'un contact direct avec les algues a pu être écartée.

L'autre hypothèse est que l'homme développe le chlorovirus depuis un certain temps, mais qu'il n'a jamais été détecté dans l'organisme humain.

Le professeur Robert Yolken de John Hopkins, auteur de l'étude, a déclaré que des millions de virus non découverts se cachent dans notre corps :

Nous commençons vraiment à découvrir ce que certains de ces agents que nous portons sur nous peuvent faire. Je pense que c'est le début d'une autre façon de considérer les agents infectieux, pas ceux qui entrent, font beaucoup de dégâts et disparaissent ensuite, comme Ebola ou la grippe. Ce sont des agents que nous portons en nous pendant longtemps et qui peuvent avoir des effets subtils sur notre cognition et notre comportement.

Les causes de la contagion n'étant pas claires, si vous décidez de vous baigner dans le lac, il est préférable de garder vos distances avec les algues vertes.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci