Un grand-père va à la crèche pour prendre sa petite-fille, mais il prend la "mauvaise" fillette - Curioctopus.fr
x
Un grand-père va à la crèche pour…
Cette famille de sept personnes vit dans un camping-car d'à peine 30 mètres carrés 5 astuces psychologiques que les restaurants utilisent sur leur menu pour vendre davantage

Un grand-père va à la crèche pour prendre sa petite-fille, mais il prend la "mauvaise" fillette

30 Juin 2021 • Par Baptiste
2.286
Advertisement

Cela ressemble à l'histoire d'un film comique qui suscite un petit rire, avec un arrière-goût amer, car basée sur un malentendu. Lorsque les parents ne peuvent pas aller chercher leurs enfants à la crèche ou à l'école, très souvent - et heureusement - les grands-parents viennent à la rescousse. Ils se rendent sur place et récupèrent leurs petits-enfants pour les ramener chez eux : un scénario que nous avons tous en tête. Mais à Arezzo, en Toscane, un grand-père a fait une grosse erreur. L'homme s'est rendu à la crèche pour récupérer sa petite-fille, mais il a pris et ramené une autre petite fille. Mais ce n'est pas la seule erreur commise par le vieil homme : il a sonné à la crèche et non à la maternelle, qui se trouve juste à côté. Et ce n'est pas tout : l'homme n'a pas reconnu que l'enfant qu'on lui donnait n'était pas sa nièce.

Ce malentendu a duré environ une demi-heure, le temps d'arriver à la maison. Une fois arrivés chez eux, les autres membres de la famille ont réalisé que l'enfant qui était arrivée n'était pas la leur : ils ont donc rapidement pris des mesures pour ramener la "mauvaise" petite-fille. Pendant ce temps, un membre de la famille de cette enfant s'était rendu à la crèche et, ne la trouvant pas, avait immédiatement appelé la police. Pendant ce temps, la petite-fille de l'homme âgé, qui se trouvait à côté, attendait que quelqu'un vienne la chercher.

La municipalité d'Arezzo a ouvert des enquêtes disciplinaires à l'encontre d'un éducateur et d'un concierge de la crèche. D'après les reconstitutions, il semble que l'erreur ait été commise par eux : ils ont donné le mauvais enfant à l'homme. Ce sont généralement les parents qui se rendent à la crèche pour récupérer les enfants, mais lorsque cela n'est pas possible, il est obligatoire présenter une procuration pour être identifiés et éviter des erreurs comme celle-ci. L'adjoint au maire d'Arezzo a donc confirmé que l'erreur a été commise principalement par la structure et les responsables de l'incident, l'éducateur et le concierge de la crèche, et ceux-ci devront faire face à des conséquences disciplinaires : pour le moment, ils ont été suspendus de leur travail.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci