x
Une femme risque l'expulsion de chez…
Le scooter électrique qui se plie lui-même : il est si compact qu'il peut passer sous une table Des chercheurs découvrent que ces énormes chameaux sculptés dans la roche sont plus anciens que Stonehenge

Une femme risque l'expulsion de chez elle car sa fille de 18 mois n'arrête pas de pleurer

01 Novembre 2021 • Par Baptiste
1.405
Advertisement

Être parent est un travail à temps plein extrêmement complexe et fatigant, encore plus si on est une maman ou un papa célibataire. Malheureusement, une jeune mère s'est retrouvée dans une situation difficile lorsque son bébé de 18 mois a commencé à pleurer jour et nuit sans raison apparente.

La situation était difficile, car les voisins se réveillaient au milieu de la nuit en entendant les cris du bébé. Aujourd'hui, la jeune femme risque de perdre sa maison car le propriétaire a décidé de l'expulser en raison des nombreuses plaintes déposées.

via: reddit

Il est bien connu que les bébés peuvent pleurer très souvent tout au long de la journée. Les pleurs sont en fait le seul moyen de communication dont dispose le bébé pour faire part de ses besoins. Tous les bébés pleurent pour une raison précise. Parfois parce qu'ils se sentent seuls, parfois simplement parce qu'ils sont fatigués. Ils pleurent s'ils ne supportent pas la chaleur ou le froid. Cependant, une mère britannique s'est retrouvée dans une situation délicate lorsque son bébé de 18 mois semblait ne jamais vouloir cesser de pleurer. Après des heures d'agitation, de nuit comme de jour, la mère a avoué qu'elle voulait "s'enfuir" car elle avait tout essayé pour calmer son bébé.

En raison des pleurs répétés du bébé, la femme risque d'être expulsée de son appartement. Les voisins et le propriétaire en ont assez de ne pas pouvoir dormir la nuit. La mère ne semble en tout cas pas trop s'inquiéter de la santé de sa fille, préférant penser qu'il s'agit simplement de petites crises de colère innocentes : "Elle est tellement gâtée qu'elle crie pour absolument tout et est toujours en train de courir et de crier. Elle est comme un furet possédé et risque constamment de se blesser", a-t-elle déclaré sur les réseaux sociaux.

"Sans prévenir, elle se réveille pendant la nuit et se met à pleurer si fort qu'elle réveille tout le quartier. Souvent, les pleurs se poursuivent jusqu'aux premières heures du matin, laissant tous les habitants de l'immeuble sans sommeil. C'est une situation difficile que personne ne semble plus supporter." La situation financière de la jeune mère, qui ne peut se permettre de perdre sa maison, complique les choses. "En raison de mes moyens financiers, j'ai du mal à trouver un autre logement à louer, je dois donc comprendre pourquoi ma fille continue à faire ces crises nocturnes."

"J'aime ma fille à la folie, a ajouté la maman, mais j'ai vraiment du mal à faire face et j'ai l'impression d'être au bord de la crise de nerfs, je veux juste savoir comment faire pour qu'elle arrête de crier". La femme n'a plus que deux mois pour essayer de régler son problème, car le propriétaire lui a donné un ultimatum avant l'expulsion définitive. Heureusement, après avoir lu l'histoire de cette mère, de nombreux internautes ont tenté de donner des conseils sur la façon d'agir. Beaucoup ont suggéré d'emmener la petite fille chez un spécialiste, car ces crises peuvent être liées à des problèmes médicaux.

Sur les réseaux sociaux, la mère a ensuite publié un nouveau post pour remercier toutes les personnes qui lui ont été proches et qu'elle avait réservé une visite chez le pédiatre pour le bébé. En attendant les résultats de l'examen médical, nous ne souhaitons que le meilleur à cette mère célibataire qui risque de perdre sa maison...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci