Une enseignante retire "L'Odyssée" d'Homère du programme scolaire : elle affirme que le texte est discriminatoire - Curioctopus.fr
x
Une enseignante retire "L'Odyssée"…
15 photos montrent des erreurs épiques que les gens font par naïveté ou par distraction Un extérieur désolé, un sous-sol peuplé : dans cette ville australienne, les gens vivent dans un dense réseau souterrain

Une enseignante retire "L'Odyssée" d'Homère du programme scolaire : elle affirme que le texte est discriminatoire

13 Janvier 2021 • Par Baptiste
5.256
Advertisement

Les programmes scolaires ont toujours fait l'objet de discussions : il y a ceux qui se plaignent que l'on s'attarde trop sur les événements passés au détriment des événements historiques plus récents, ceux qui voudraient un programme moins traditionnel et donner de la place aux auteurs méconnus. Il est peu probable que tout le monde soit satisfait, surtout lorsque des voix hors du consensus commun s'élèvent : un mouvement est né sur les réseaux sociaux qui vise à éliminer des programmes scolaires les textes considérés comme classiques mais qui, aux yeux d'une lecture moderne et critique, sont ouvertement irrespectueux et discriminatoires. Une école du Massachusetts s'est jointe au mouvement, éliminant L'Odyssée d'Homère du programme scolaire. 

Une enseignante d'une école secondaire du Massachusetts a supprimé des programmes scolaires des classes qu'elle suit l'enseignement du texte classique L'Odyssée. La décision a été prise en soutenant le mouvement né sur les réseaux sociaux, identifié par le hashtag #DisruptTexts : selon certains parents, enseignants et experts, certains textes traditionnellement enseignés dans les écoles devraient être abolis, car ils ont été écrits dans des périodes historiques où certaines formes de haine étaient la norme.

Comme on pouvait s'y attendre, le mouvement a créé deux catégories d'opinions : l'une qui salue l'intention de donner une rupture nette à tous les textes dont la lecture résulte à nos jours discriminatoire, et l'autre qui soutient en revanche qu'interdire la lecture de ces textes n'aurait d'autre effet que de nuire davantage à l'alphabétisation des nouvelles générations.

La solution consiste peut-être à donner aux élèves les outils nécessaires pour reconnaître les éléments devenus discutables de ces textes, sans les priver de la lecture de passages dont la profondeur est sans pareille comparée à celle des œuvres plus modernes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci