Une école approuve le recours aux châtiments corporels : "Les enfants indisciplinés doivent recevoir une leçon" - Curioctopus.fr
x
Une école approuve le recours aux châtiments…
15 personnes ont demandé l'aide d'internet pour identifier les objets mystérieux qu'elles ont trouvés Cette femme a embarqué sur trente vols sans billet ni document : elle a été qualifiée de

Une école approuve le recours aux châtiments corporels : "Les enfants indisciplinés doivent recevoir une leçon"

25 Mars 2021 • Par Baptiste
2.254
Advertisement

L'éducation des enfants est très difficile, tant pour les parents que pour les enseignants. Ces derniers, très souvent, sont obligés de contenir des situations de chaos et d'impolitesse dans la classe. Enseigner aux enfants le respect des autres, de l'éducation et des normes sociales est une responsabilité qui implique, bien que de manière différente, les parents et les enseignants. Que faire lorsque les enfants ne semblent pas vouloir respecter les règles ? Que peuvent faire les enseignants si les suspensions, les notes et les mauvaises évaluations ne suffisent pas ? Les responsables des districts scolaires du Texas ont quant à eux approuvé le retour à la pratique des châtiments corporels pour les enfants indisciplinés.

Le conseil d'administration de la Three Rivers Independent School, dans le sud du Texas, a approuvé une proposition qui permettrait de revenir à l'utilisation de pagaies (un instrument en bois ressemblant à une rame et spécialement conçu pour frapper les gens) comme forme de punition corporelle pour les élèves irrespectueux et indisciplinés. Les châtiments corporels sont légaux au Texas et sont définis par la Texas Classroom Teachers Association (TCTA) comme "l'infliction délibérée d'une douleur physique par le biais de coups, de pagaies, de fessées, de gifles ou de toute autre force physique utilisée comme moyen de discipline". Les parents peuvent accepter ou refuser l'utilisation de ces mesures en donnant leur consentement écrit et verbal. Si les parents acceptent la proposition, ils sont conscients que leurs enfants pourraient recevoir, dans les cas les plus extrêmes, un châtiment corporel pour leur mauvais comportement.

La question a suscité un débat animé : de nombreux éducateurs ont exprimé leur inquiétude face à cette proposition, car donner une gifle ou une fessée aux enfants, quel que soit l'instrument utilisé (avec la main, une pagaie ou un livre), relève de la responsabilité des parents. Il y a donc ceux qui affirment qu'il s'agit d'une mesure drastique et dépassée et que cette méthode d'éducation devrait être cantonnée au passé ; il y a aussi ceux qui pensent que dans des cas extrêmes, il faut donner aux enfants une leçon difficile à oublier. Toutes les écoles ne sont pas d'accord avec le district qui a approuvé la proposition en question, car elles estiment que celle-ci peut amener les élèves à avoir tellement peur qu'ils resteront à la maison et décrocheront de l'école. L'éducation des enfants est certes cruciale pour le bien-être de la classe et pour pouvoir entamer un parcours scolaire serein, mais beaucoup se demandent s'il est nécessaire de recourir à des formes d'éducation aussi extrêmes et obsolètes. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci