Une école primaire écossaise demande aux enfants de porter des jupes pour sensibiliser à l'égalité des sexes - Curioctopus.fr
x
Une école primaire écossaise demande…
Voitures flottantes : une entreprise transforme le légendaire minibus Volkswagen en un bateau luxueux et original Entre conte de fées et vintage : 16 lieux du monde réel si excentriques qu'ils semblent sortis d'un film

Une école primaire écossaise demande aux enfants de porter des jupes pour sensibiliser à l'égalité des sexes

10 Novembre 2021 • Par Baptiste
1.323
Advertisement

La différence entre ce qui relève de la responsabilité des femmes et ce qui relève de la responsabilité des hommes se réduit. De plus en plus de personnes, d'associations, d'organismes publics et privés tentent de diffuser un message important : il n'y a pas de rôles, de manières de se comporter ou de s'habiller qui soient réservés à un sexe ou à l'autre. C'est un long combat qui demande de la patience : il n'est certainement pas facile de s'affranchir des stéréotypes de genre. Une école primaire d'Édimbourg a décidé de prendre position et a envoyé un e-mail inhabituel aux parents des élèves.

L'école primaire Castleview d'Édimbourg, en Écosse, a demandé aux garçons et aux enseignants de se rendre à l'école en portant une jupe afin de promouvoir l'égalité et de dissiper les stéréotypes selon lesquels les jupes ne devraient être portées que par les filles et les femmes. Cette initiative vise à sensibiliser les jeunes à l'égalité, à la tolérance et au respect dès leur plus jeune âge. Elle s'inspire d'un événement survenu en Espagne : un lycéen a été renvoyé de l'école pour avoir porté une jupe. Les enseignants ont choisi de prendre position et de ne pas laisser cette injustice passer inaperçue : un grand nombre d'enseignants masculins sont venus en classe en jupe et ont lancé un mouvement de protestation qui est rapidement devenu viral, sur et hors des médias sociaux.

La journée "porte une jupe" a été organisée pour faire passer le message que les vêtements n'ont pas de genre. L'enseignante Miss White a déclaré : "Nous ne voulons absolument pas forcer qui que ce soit à porter quelque chose qui ne lui convient pas, mais nous espérons que vous serez nombreux à vouloir contribuer à la diffusion de notre important message. Les pantalons sous les jupes sont autorisés !" De nombreux parents ont apprécié l'initiative et soutenu l'ambition de l'école de participer activement au processus d'éducation des jeunes élèves : "Ce sont de jeunes apprenants confiants qui sont encouragés à être eux-mêmes sans s'excuser et à accepter et aimer les autres pour ce qu'ils sont. Bien joué Castleview !" De nombreux autres parents l'ont cependant sévèrement critiquée, affirmant que la "journée de la jupe" n'a rien à voir avec l'école et l'éducation. Et vous, qu'en pensez-vous ? Encourager les enfants à porter ce qu'ils aiment et ce qui les met à l'aise peut-il être un moyen de combattre les stéréotypes ?

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci