Coronavirus, le Royaume-Uni commence à tester un vaccin sur les hommes : il pourrait être prêt à l'automne - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Coronavirus, le Royaume-Uni commence…
La panure à moustaches, l'adorable petit oiseau potelé qui semble avoir deux grandes moustaches près des yeux 16 peintures célèbres que les gens du monde entier ont recréées chez eux

Coronavirus, le Royaume-Uni commence à tester un vaccin sur les hommes : il pourrait être prêt à l'automne

Par Baptiste
2.310
Advertisement

Le vaccin contre le coronavirus est probablement le sujet le plus débattu dans le monde scientifique depuis le début de la pandémie. De nombreuses équipes de recherche dans le monde entier travaillent sans relâche pour trouver un moyen efficace de combattre ce terrible ennemi que nous affrontons, et heureusement quelque chose de concret semble déjà se mettre en marche.

On apprend en effet que le Royaume-Uni va bientôt commencer à tester sur des humains ce qui semble être un vaccin potentiel et prometteur contre le coronavirus, un remède qui pourrait être disponible d'ici l'automne 2020.

Le vaccin a été développé par l'université d'Oxford, par une équipe dirigée par le professeur Sarah Gilbert. Les chercheurs impliqués dans son développement se disent convaincus que la production à grande échelle pourrait commencer dès septembre 2020.

L'Imperial College de Londres a demandé à des personnes en bonne santé âgées de 18 à 55 ans de participer à l'étude et de se proposer, en échange d'argent, pour tester le nouvel antidote contre le Covid-19. On estime qu'au total, le vaccin britannique sera testé sur plus de 500 personnes.

Le vaccin, appelé ChAdOx1 nCoV-19, est le résultat d'une mutation génétique d'un virus commun du rhume, affaibli de manière telle à empêcher son développement chez l'homme. Matt Hancock, secrétaire d'État à la santé, se montre très confiant à propos de ce nouvel essai : le vaccin, selon le politicien britannique, pourrait être le meilleur moyen de lutter contre le coronavirus à long terme. Plus vite nous trouverons un antidote, plus vite nous pourrons entamer une nouvelle phase dans laquelle l'homme contrôlera le virus, et non l'inverse.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci