10 000 chameaux seront abattus en Australie pour éviter qu'ils ne boivent trop d'eau dans les zones de sécheresse - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
10 000 chameaux seront abattus en Australie…
Lors des incendies tragiques en Australie, un homme a sauvé un petit koala qui cherchait désespérément un refuge 17 photos amusantes d'animaux qui ont montré qu'ils avaient une grande personnalité

10 000 chameaux seront abattus en Australie pour éviter qu'ils ne boivent trop d'eau dans les zones de sécheresse

Par Baptiste
3.196
Advertisement

Plus de 10 000 chameaux seront abattus par des hélicoptères pour éviter qu'ils ne boivent trop d'eau dans les régions du sud de l'Australie touchées par la sécheresse. Les tireurs professionnels ont commencé à tirer le mercredi 8 janvier 2020 après un ordre officiel des leaders autochtones sur les terres d'Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara. Les habitants se sont plaints que des animaux sont entrés dans les communautés et ont provoqué le chaos en cherchant toutes les sources d'eau disponibles, y compris les robinets et les réservoirs.

image: Pexels

Les animaux sont également tués en raison des préoccupations relatives aux émissions de gaz à effet de serre, car ces animaux émettent du méthane équivalant à une tonne de dioxyde de carbone par an, selon le document officiel du ministère australien de l'environnement et de l'eau. Un porte-parole du ministère de l'Environnement d'Australie-Méridionale a déclaré que le nombre croissant de chameaux a causé plusieurs problèmes dans la région :

"Cela a entraîné des dommages importants aux infrastructures, un danger pour les familles et les communautés, une augmentation du pâturage sur les terres de la région et des problèmes critiques de bien-être des animaux, car certains chameaux meurent de soif ou se piétinent pour avoir accès à l'eau" a déclaré le porte-parole.

"Dans certains cas, des animaux morts ont contaminé des sources d'eau et des sites culturels importants" a poursuivi le porte-parole australien. L'opération de contrôle de la population de l'Australie-Méridionale devrait durer cinq jours. Les carcasses des chameaux sauvages seront laissées sécher avant d'être brûlées ou enterrées, a indiqué le Ministère.

Les chameaux ont été introduits en Australie par l'Inde et l'Afghanistan au cours du XIXe siècle et ont été utilisés pour le transport et les constructions. Aujourd'hui, s'ils n'étaient pas abattus, leur population doublerait tous les 8 à 10 ans, ce qui aggraverait les conséquences de la sécheresse sur le continent.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci