Une étude scientifique a découvert la présence de microplastiques dans certains sachets de thé solubles - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une étude scientifique a découvert…
Une équipe de scientifiques invente un appareil capable de produire de l'électricité dans l'obscurité 24 créations de cake design si réelles que même l'œil le plus expérimenté pourrait être trompé

Une étude scientifique a découvert la présence de microplastiques dans certains sachets de thé solubles

1.509
Advertisement

Si vous avez l'habitude de savourer votre thé ou votre tisane préféré en utilisant des sachets solubles traditionnels, il y a de fortes chances que ceux-ci, à haute température, aient libéré une quantité considérable de microplastiques. Cette découverte a été faite dans le cadre d'une étude de l'Université McGill du Canada : à des températures supérieures à 40 degrés, tout type de plastique commence à se dégrader dans le milieu environnant.

image: Pixabay

L'équipe a ensuite analysé quatre sachets de thé de marques non citées, retiré les feuilles de thé de l'intérieur et chaque sachet vide a ensuite été immergé dans une fiole de verre propre avec 10 millimètres d'eau à 95 degrés; après 5 minutes d'infusion, les sachets vides ont été extraits de l'eau bouillante et ces derniers ont ensuite été transvasés dans un récipient vide et stérilisé.

Par la suite, l'équipe de scientifiques canadiens a analysé la composition chimique de l'eau dans laquelle les sachets de thé avaient été immergés avant et après l'infusion à travers une spectroscopie infrarouge très précise. Et le résultat a été absolument inattendu.

En additionnant les quantités apparentes de micro et nanoparticules de plastique dues à la macération des sachets dans l'eau, l'estimation finale a été calculée pour chaque tasse de thé idéale bue par un être humain : 2,3 millions de microns et 14,7 milliards de submicrons de particules plastiques.
D'autres études et analyses approfondies sont évidemment nécessaires pour déterminer si ces quantités de micro-plastiques dans une tasse de thé sont nocives pour le corps humain, mais une chose semble certaine : chaque fois que nous plongeons un sachet soluble  dans l'eau à très haute température d'ébullition, une quantité apparemment invisible de plastique est "libérée" dans l'atmosphère.

Des données qui font réfléchir...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci