Disparition de la deuxième plus grande colonie de manchots empereurs au monde : en cause, le changement climatique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Disparition de la deuxième plus grande…
Le parc du Keukenhof aux Pays-Bas : 4 millions de tulipes en fleurs font vibrer les touristes du monde entier 23 animaux qui méritent la couverture d'un journal tellement ils sont beaux sur ces photos

Disparition de la deuxième plus grande colonie de manchots empereurs au monde : en cause, le changement climatique

1.302
Advertisement

Quand on pense à la fonte des glaciers, on a tendance à associer l'événement à l'élévation du niveau de la mer - et aux inondations consécutives de certaines villes côtières - mais très peu d'attention est accordée aux conséquences qu'elle peut avoir sur les animaux.

Avec la récente nouvelle de la disparition de la deuxième plus grande colonie de manchots empereurs du monde, précisément à cause du changement climatique, nous voici obligés d'y réfléchir - cette fois plus sérieusement.

image: pexels

La nouvelle a été diffusée par un article publié dans la revue Antarctic Science, écrit par une équipe de chercheurs britanniques impliqués dans l'étude des territoires antarctiques.

On parle d'un événement catastrophique qui, en 2016, a impliqué la plate-forme de glace de Brunt, dans la mer de Weddel, une zone près de l'Antarctique : chaque année, sur l'épaisse couche de glace, venaient pondre des oeufs les manchots empereurs, en particulier les membres de la deuxième plus grande colonie de manchots empereur dans le monde.

La ponte des œufs directement sur la glace, et non entre les rochers, est une particularité de cette espèce. Malheureusement, la colonie doit faire face au changement climatique et donc à la fonte de la plate-forme destinée à accueillir les poussins.

La plate-forme est en effet devenue au fil des ans trop mince pour supporter le poids de toute la colonie, et a fini par se désintégrer : cet épisode, survenu en 2016, a provoqué la noyade de tous les poussins, encore trop petits pour affronter un tel accident.

Avec les petits, de nombreux adultes se sont blessés. C'est ainsi que, selon les chercheurs, la deuxième plus grande colonie de manchots empereurs au monde, constituée les années précédentes de 25 000 spécimens, a disparu.

image: maxpixel

Depuis le tragique événement, il n'y a eu aucune trace de manchots empereurs dans la région, ni de nouvelles formations de glace.

Les chercheurs tirent la sonnette d'alarme : cet événement, catastrophique, n'est peut-être pas un cas isolé. A l'avenir, en raison de l'augmentation progressive de la température de la Terre, de plus en plus d'espèces pourraient avoir des difficultés à se reproduire ou subir des accidents. Selon les dernières estimations, à la fin du siècle, de nombreuses espèces d'animaux perdront entre 50 et 70% de leur population mondiale.

Le changement climatique, c'est bien plus qu'avoir trop chaud ou trop froid...

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci