Les ours polaires envahissent les villes, à la recherche désespérée de nourriture : une situation "insoutenable" - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les ours polaires envahissent les villes,…
Ducati vise le progrès : une moto électrique futuriste sera bientôt sur la route 6 causes inattendues qui pourraient être à l'origine de vos maux de tête

Les ours polaires envahissent les villes, à la recherche désespérée de nourriture : une situation "insoutenable"

2.230
Advertisement

L'archipel russe de Novaya Zemlya, dans l'océan Arctique, connaît une situation d'urgence impliquant des animaux et des êtres humains : on a vu récemment de plus en plus d'ours polaires dans les zones urbaines, au point que les habitants parlent aujourd'hui d'une véritable invasion.

Les écoles sont équipées de hautes clôtures, les gens ne quittent pas leur maison, pas même pour aller travailler, de peur de se retrouver face à face avec un ours. Une situation insoutenable dans laquelle ce sont surtout les ours qui en font les frais.

L'amincissement des glaciers des îles de l'archipel a rendu les ours polaires affamés : les phoques, les gros poissons et les oiseaux aquatiques ne fréquentent plus ces territoires, et les ours se retrouvent sans nourriture.

C'est pour cette raison qu'ils ont depuis longtemps commencé à se diriger vers les zones urbaines des îles de l'océan Arctique, où les gens vivent dans des communes tout ce qui a de plus normales. Mais aujourd'hui, la situation semble devenir insoutenable : des ours polaires ont été photographiés dans les couloirs des bâtiments, à l'arrière des magasins et dans les jardins des écoles à la recherche désespérée de quelque chose à manger. Ils sont très agressifs parce qu'ils n'ont pas mangé depuis longtemps et aussi à cause des changements que leur habitat a subi, disent les experts.

Si les citoyens vivent une menace, les ours polaires en vivent désormais deux : outre le fait que leur sort est marqué par la faim, ils risquent d'être tués par les forces de police locales qui n'ont aucune autre option pour protéger la population.

Quelque 52 ours ont été confinés dans une zone militaire où les civils ne peuvent pas entrer, et ce que les administrations ont l'intention d'en faire n'est pas clair. Le changement climatique réchauffe les régions arctiques deux fois plus vite qu'ailleurs dans le monde, ce qui rendra la situation encore plus dramatique, avec des conséquences pour les animaux, l'environnement et les personnes qui vivent dans ces régions.

Manger des déchets ou ce qu'ils trouvent lors de leurs "periples de chasse en ville" n'est de toutes façons pas une solution définitive pour les ours polaires : leur alimentation a besoin de beaucoup de graisse et de protéines, éléments qu'ils ne pourront jamais obtenir des déchets et des restes. Une alimentation incorrecte prolongée peut également causer l'infertilité chez les femelles, ainsi qu'une grande fatigue chez tous les spécimens. Il est donc facile de comprendre à quel point la population d'ours est sérieusement menacée.

Cette situation dans l'archipel russe ne semble pas avoir de solution pour le moment, ou du moins une solution qui puisse être bonne pour les humains et les ours en même temps.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci