Histoire d'un homme qui a sauvé un ours polaire orphelin et qui a instauré une amitié unique avec lui - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Histoire d'un homme qui a sauvé un…
Est-il bon de boire de l'eau pendant les repas ou pas ? Voici la réponse définitive des experts Les chercheurs découvrent le

Histoire d'un homme qui a sauvé un ours polaire orphelin et qui a instauré une amitié unique avec lui

4.304
Advertisement

En 1974, le sort d'un homme travaillant dans une coopérative agricole soviétique a croisé celui d'un ours polaire orphelin. Nikolai Lukich Machulyak était employé dans un "artel" de la forteresse arctique du cap Schmidt (Sibérie orientale), lorsqu'il a appris qu'un chasseur avait tué un ours polaire après qu'il ait détruit sa tente : son petit n'aurait pas survécu sans l'intervention de l'homme qui s'occupait de le nourrir et avec qui il a créé une amitié vraiment unique.

Nikolai s'est attaché à ce petit, il l'a appelé Masha et s'est occupé de lui jusqu'au printemps 1975.

Après un an de contacts, l'animal a disparu dans la nature et Nikolai pensait qu'il ne le reverrait plus jamais.

Advertisement

Mais en 1976, il a retrouvé Masha, qui entre-temps était devenu un beau spécimen de 150 kilogrammes !

Maintenant qu'il était presque adulte, s'approcher de lui n'était pas une expérience sans risques et sans craintes, mais à la fin les deux se sont réunis à nouveau et Nikolaï a recommencé à le nourrir.

Un jour, l'homme a vécu une expérience vraiment terrifiante...

En allant dans la tanière de Masha, il la trouva occupée par un autre ours, cette fois-ci une mère de 300 kg qui avait probablement chassé l'invité d'origine pour faire de la place à ses petits. Même alors, Nikolaï ne s'est pas enfui à la vitesse de la lumière : il a d'abord laissé quelque chose à manger à la famille.

Advertisement

Puis il est devenu clair que son amitié avec Masha ne pouvait pas continuer...

L'animal était maintenant trop proche des établissements humains et Nikolaï a cessé de représenter pour lui une source de nourriture, lui donnant l'opportunité de retourner vivre selon sa nature de chasseur.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci