Des chercheurs découvrent un nouveau type de fourmi qui se fait exploser pour sauver la colonie d'un danger - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des chercheurs découvrent un nouveau…
10 incroyables destinations de voyage où la nature donne le meilleur d'elle-même Est-il bon de boire de l'eau pendant les repas ou pas ? Voici la réponse définitive des experts

Des chercheurs découvrent un nouveau type de fourmi qui se fait exploser pour sauver la colonie d'un danger

2.083
Advertisement

Il y a beaucoup de choses qui rendent les fourmis fascinantes, à commencer par leur fort sens social et leur organisation interne complexe. Et si vous savez déjà qu'elles sont capables de porter des poids beaucoup plus lourds que leur corps et que, à l'exception des mammifères, ce sont les seuls animaux qui ont la capacité d'apprendre de manière interactive, aujourd'hui nous révélons la nature d'une fourmi de Bornéo qui, lorsqu'elle perçoit une menace pour la colonie, n'hésite pas à s'auto-détruire pour la protéger.

La fourmi qui se fait "exploser".

image: ZooKeys

Les scientifiques connaissent depuis longtemps l'existence de fourmis qui sacrifient leur vie pour protéger la vie du groupe, mais depuis 1935, aucune nouvelle espèce n'était découverte, c'est pourquoi un groupe d'universitaires de l'Université de Vienne et d'autres experts du Musée d'histoire naturelle de la capitale autrichienne sont partis à la recherche de quelque chose de nouveau.
Leur expédition entomologique a touché des pays comme la Malaisie, la Thaïlande et Bornéo et c'est à cet endroit qu'ils ont trouvé une espèce inconnue, qu'ils ont nommée Colobopsis explodens.

Lorsqu'elles comprennent qu'un danger pour la colonie s'approche, ces fourmis déclenchent la rupture de leur paroi abdominale, d'où sort une substance liquide mais collante qui est toxique ou mortelle pour de nombreux animaux.
Cette forme de suicide altruiste n'a été observée que chez les organismes hyper-sociaux qui "évaluent" la survie de la communauté comme plus importante que celle de l'individu, comme les termites. Dans le cas des fourmis, seules les ouvrières sont autodestructrices, c'est-à-dire celles du rang social le plus bas.

L'expédition a été un succès mais les scientifiques nous assurent qu'il y a encore beaucoup à découvrir sur ces animaux fascinants avec un sens marqué pour le sacrifice !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci