10 techniques simples pour mémoriser une information plus efficacement - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
10 techniques simples pour mémoriser…
10 animaux qui affichent des looks plus originaux que les nôtres Un photographe passe 2 ans à photographier des animaux en danger: ses clichés vont vous briser le cœur

10 techniques simples pour mémoriser une information plus efficacement

1.718
Advertisement

Tout au long de notre vie, nous recevons continuellement des données de toutes sortes, nous acquérons des informations et des connaissances et nous tirons le meilleur de nos capacités dans le monde qui nous entoure. Compte tenu de l'énorme quantité de données avec laquelle nous entrons en contact, il est compréhensible que, à long terme, nous ne puissions même pas en garder la moitié dans la mémoire. Un tel phénomène dépend logiquement de la capacité mnémonique de notre cerveau, qui tend à éliminer certaines informations afin d'optimiser la qualité de l'archive.

Image de couverture: kulecanbazi

Le cerveau emmagasine les données dans la mémoire à court terme, puis les sélectionne et les insère dans la mémoire à long terme.

Grâce à la sélection et à la suppression des données, le cerveau protège la mémoire à long terme (avec une capacité de 1000 téraoctets) contre l'accumulation inutiles d'informations. La courbe de l'oubli d'Ebbinghaus montre qu'en moyenne, les humains oublient plus de la moitié des informations conservées à un moment donné seulement après une heure, et environ 80% une semaine plus tard.

Il existe toutefois des mesures pour contrer cette tendance et s'assurer de conserver les informations que nous jugeons utiles:

1. Position sérielle: les parties initiales et finales des données sont mémorisées plus facilement; en se concentrant sur elles, il sera plus facile d'acquérir la totalité du bloc d'information.

2. Technique de la répétition: répéter la notion immédiatement après l'avoir mémorisée, puis séquentiellement une demi-heure plus tard, un jour plus tard, deux ou trois semaines plus tard et enfin deux ou trois mois plus tard. De cette façon, vous la fixerez dans la mémoire à long terme.

Advertisement

3. Visualisation: tentez de rendre l'information abstraite visible, soit en la fixant à travers la vue, soit en utilisant des gestes et des symboles pour en avoir une contrepartie visuelle. Les souvenirs les plus clairs, en effet, sont composés de données intégrées par différentes régions du cerveau.

4. Association: essayez toujours de construire des réseaux d'information, en connectant les nouvelles entrées à celles déjà acquises. Cette méthode fonctionne très bien, par exemple, avec les langues.

5. Technique d'enregistrement: si vous pensez que votre mémoire privilégie le canal oral, enregistrez l'objet en question et réécoutez-le à des rythmes alternés (en grandes lignes, en suivant les critères du point 3).

6. Compréhension: assurez-vous toujours d'avoir une compréhension approfondie afin que les données soient moins anonymes et plus faciles à mémoriser.

7. Matériel de qualité: essayez d'exploiter les matériels d'apprentissage les plus novateurs, car le support d'apprentissage peut également contribuer à une bonne mémorisation.

Advertisement

8. Inventer des histoires: une méthode pour se souvenir de longs trains d'informations avec une profondeur temporelle (par exemple des événements historiques) consiste à les représenter mentalement sous la forme d'une histoire avec un scénario logique et cohérent. De cette façon, vous serez en mesure de garder l'ordre des informations sans trop de difficulté et celles-ci seront associées les unes aux autres.

9. Technique de focalisation: essayez d'identifier le noyau du bloc d'information, c'est-à-dire cet élément pouvant rappeler le reste du groupe sémantique, et de concentrer votre attention là-dessus. Si vous êtes capable de mémoriser le point central de l'information, vous vous souviendrez d'une bonne partie du reste.

image: MaxPixel

10. Technique des opposés: essayez de mémoriser un concept en opposition à un autre, par exemple son contraire logique (ceci est une version particulière de l'association).

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci