Il y a 325 ans, les exécutions: la ville des sorcières de Salem les commémore avec un monument - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il y a 325 ans, les exécutions: la…
19 cas où la chance a souri aux gourmands Tout le monde connaît

Il y a 325 ans, les exécutions: la ville des sorcières de Salem les commémore avec un monument

2.483
Advertisement

Ceux qui se trouvaient sur la Pope Street à Salem  (Massachusetts) avant le 19 juillet 2017 ne pouvaient pas savoir que c'était l'endroit où a eu lieu le procès des sorcières pour lequel la ville est encore connue. Les simples plaques de marbre avec les noms des personnes pendues n'étaient pas très visibles, mais désormais, après quelque 325 ans, il existe enfin un mémorial.

Image de couverture: Instagram 1 / 2

via: salem.com

Le 19 juillet 2017, la ville de Salem a inauguré le monument commémoratif des personnes qui ont été accusées de sorcellerie et pendues à cet endroit.

Un post condiviso da Salem Maritime (@salemmaritimenps) in data:

Le mémorial.

 

La date choisie coïncide avec l'un des procès de cet été de 1692, suite auquel cinq femmes ont été tuées.

Le croquis du projet initial.

 

Advertisement

Au total, entre juin et novembre, 20 personnes ont été exécutées, dont 14 femmes.

Un post condiviso da Jen Ratliff (@jenratliff) in data:

L'une d'elles a été tuée après avoir été écrasée par des pierres posées sur une planche de bois recouvrant son corps (Giles Corey). Ci-dessus, vous pouvez voir l'affiche annonçant l'événement d'inauguration.

 

L'emplacement exact des exécutions a été identifié par un groupe d'historiens et d'experts.

Un post condiviso da kreg (@kregermeister) in data:

La plaque rappelant les faits de 1692.

Le jour de l'inauguration, la maire Driscoll a remercié tous ceux qui ont participé à la réalisation du site.

Un post condiviso da tcoffrin (@tidge5) in data:

Les citoyens de Salem nettoient la zone où le monument se dressera. Parmi eux (première à gauche) il y a la maire de Salem, Kimberley Driscoll.

Advertisement

Maintenant, les descendants des victimes de ces exécutions, pourront lire leurs noms, leur dédier une pensée ou une prière et réfléchir sur les dangers de l'ignorance.

Un post condiviso da Salem, Massachusetts (@destsalem) in data:

Tags: UsaFemmesHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci