C'est le contraceptif masculin parfait: personne ne veut le produire parce qu'il FONCTIONNE - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
C'est le contraceptif masculin parfait:…
Des chercheurs allemands testent 21 pâtes à tartiner: le Nutella affiche des résultats inattendus Les Indiens d'Amérique au début des années du 20e siècle: le charme immortel d'une civilisation anéantie

C'est le contraceptif masculin parfait: personne ne veut le produire parce qu'il FONCTIONNE

2.472
Advertisement

Une méthode contraceptive masculine a été trouvée. Une découverte développée par un ingénieur biomédical indien, travaillant sur le projet depuis des décennies. Toutefois, les choses ne vont pas comme prévu: le problème est que le Dr Sujoy Guha a reçu un clair "Non, merci" par les industries pharmaceutiques américaines, qu'il avait sollicitées pour trouver un financement. La raison n'a rien à voir avec l'efficacité du produit: en effet, c'est précisément parce que ça fonctionne qu'il a été rejeté.

La question ouvre un débat entre l'univers masculin et féminin: les croyances du premier ont poussé à la décision de ne pas produire le contraceptif.

Le RISUG, tel est le nom de la technique contraceptive est efficace, sans danger pour la santé, réversible et fiable. Il s'agit d'un liquide capable de charger positivement les spermatozoïdes, qui sont normalement dotés d'une charge négative, ce qui les rend inefficaces pour la fécondation. Elle est administrée par une seule injection qui dure plus de 10 ans. Toujours avec un liquide à injecter, il peut être neutralisé, afin de retrouver l'état initial de la fertilité. En Inde, 540 hommes volontaires ont pris le liquide, et 13 ans plus tard, ils confirment son efficacité.

Le RISUG n'a rien contre lui: il est sûr à 98%, comme un prophylactique, et ne nécessite pas une prise quotidienne contrairement à la pilule contraceptive féminine, qui a d'ailleurs souvent des effets secondaires sur les femmes qui l'utilisent. Pour les hommes il n'y a qu'une seule méthode semblable, la vasectomie, mais il s'agit d'une opération chirurgicale à tous les effets.

Le problème ne tient pas dans le médicament, mais dans la mentalité des hommes et des femmes: dans 60% des relations stables, ce sont les femmes qui prennent la responsabilité de prendre la pilule tous les jours ou d'utiliser d'autres techniques modernes, dont beaucoup sont basées sur des doses hormonales.

Les sociétés pharmaceutiques préfèrent continuer à profiter des ventes de pilules pour les femmes plutôt que de diffuser aussi un traitement au masculin: et ce n'est pas un problème économique, étant donné que de nombreuses sources prédisent un grand succès du RISUG, s'il était approuvé.

Sujoy Guha, inventeur du liquide contraceptif, est le premier à se demander pourquoi la prévention des grossesses non désirées doit être uniquement réservée aux femmes... La société a encore des progrès à faire, vous ne trouvez pas?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci