Les maux de tête ne sont pas tous pareils: apprenez à les reconnaître pour comprendre comment intervenir - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les maux de tête ne sont pas tous pareils:…
La machine à café vous empoisonne-t-elle? Si vous vous sentez mal, c'est peut-être de sa faute 13 décorations étonnantes que vous pouvez créer avec une simple ficelle

Les maux de tête ne sont pas tous pareils: apprenez à les reconnaître pour comprendre comment intervenir

Par Baptiste
2.161
Advertisement

Le mal de tête est le trouble qui nous touche le plus, mais rarement on se rend chez le médecin pour savoir à quoi cela est dû.
Habituellement, on prend un cachet de paracétamol dans l'espoir que ça passe, et pourtant il serait important d'analyser la localisation, l'intensité et la fréquence car chaque type de maux de tête est du à différentes causes (on en a différencié plus deux cents!) et prévoit des remèdes spécifiques.

Les céphalées sont divisées en primaires et secondaires; les primaires sont les plus courantes, mais elles peuvent se manifester de différentes manières en fonction de la cause.

image: Graphic Stock

1. Céphalées de sinusite.

image: Graphic Stock

Ce sont celles qui se déclenchent en raison de l'incapacité de drainer normalement les sinus. En présence d'une inflammation allergique ou d'un rhume, il y a la possibilité que s'en suive un mal de tête. Il faut donc s'occuper de la sinusite, avec des lavages du nez ou en pratiquant une fumigation des voies respiratoires.

Advertisement

2. Migraine.

image: Graphic Stock

Ce sont des maux de tête récurrents, généralement localisés sur un seul côté de la tête, qui peuvent être de nature pulsatoire et accompagnées de nausées, de sensibilité à la lumière et d'altérations visuelles et sensorielles juste avant l'apparition de la douleur. Ce type de maux de tête peut être causée par plusieurs facteurs, y compris une prédisposition génétique.
Vous pouvez essayer de l'empêcher avec des suppléments alimentaires contenant du magnésium, mais dans ce cas présent, il est préférable d'être suivi par un expert et, surtout, d'éviter de prendre trop de médicaments sans connaître la cause car cela pourrait aggraver le problème et augmenter la fréquence de la migraine.

3. Algie vasculaire de la face.

image: Graphic Stock

Elle apparaît généralement sur le côté de la tête, près des temples, et est souvent accompagnée de larmoiement et de congestion nasale. La consommation d'alcool et le tabagisme facilitent l'apparition de cette maladie.
Comme les migraines, l'algie vasculaire de la face, très douloureuse, ne doit pas être sous-estimée et nécessite un traitement spécifique.

4. Céphalée de tension.

image: Graphic Stock

C'est le type de céphalées primaires le plus fréquent et il se caractérise par une douleur dans la tête, associée à une tension des muscles du cou et de la nuque. Bien que ses causes n'aient pas été clairement identifiées, on sait qu'un mode de vie malsain le favorise grandement (stress, fatigue oculaire, mauvaise posture, repas irréguliers, manque de repos). Il faut donc intervenir sur ces facteurs, avec probablement des techniques psychophysiologiques adaptées.

Tags: Santé
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci