La course à pied est le pire moyen de se remettre en forme: voici ce que disent les experts - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La course à pied est le pire moyen…
Les parents qui L'enfance avant l'arrivée de la technologie: 25 photos qui vous feront rêver

La course à pied est le pire moyen de se remettre en forme: voici ce que disent les experts

2.599
Advertisement

La course à pied est redevenue le type d'activité que choisissent la plupart des gens pour se remettre en forme. C'est certainement dû à la possibilité d'utiliser des dispositifs technologiques qui fournissent d'innombrables paramètres intéressants et des applications pour smartphone qui mesurent, entre autres fonctions (et publient sur les réseaux sociaux) le kilométrage effectué et le nombre de calories brûlées. Les bienfaits de la course à pied sont aussi confirmés par les médecins: cela améliore l'activité cardiovasculaire et active un grand nombre de muscles. Cependant, le jogging n'est pas forcément le meilleur moyen de rester en forme ni le plus facile, comme le disent toujours les experts.

Le jogging est devenu populaire dans les années '60, considéré comme un moyen "naturel" de combattre les effets secondaires de la vie sédentaire.

Cependant, il est beaucoup moins naturel qu'il n'y paraît car il entraîne des mouvements que notre corps n'aime pas exercer pendant de longues périodes.

Les chiffres sont clairs: jusqu'à 79% des coureurs rapportent un accident dans l'année, un nombre largement supérieur aux accidentés des salles de sport ou aux personnes exerçant une autre activité sportive. De plus, la gravité des blessures est inversement proportionnelle à la préparation physique des coureurs: si on commence à courir quand on est en surpoids ou en tout cas sans avoir un passé de sportif, il est fort probable de se faire mal sérieusement. 

Os, tendons, ligaments, muscles, colonne vertébrale, genoux et talons peuvent être les victimes potentielles d'une course à pied imprudente.

Comme l'expliquent les médecins, les personnes sont naturellement dotées de déséquilibres musculaires: les muscles de la partie gauche du corps peuvent par exemple être plus faibles que ceux de la partie droite, ou viceversa. La course soumet indifféremment les deux parties aux mêmes stress et aux mêmes traumatismes, en créant potentiellement d'autres déséquilibres.

Un scientifique danois a démontré que pratiquer plus de 4 heures de course par semaine peut-être très nuisible. Des chercheurs ont suivi la santé physique d'un groupe de coureurs pendant 12 ans, et ils ont ensuite effectué des comparaisons avec un groupe de personnes "sédentaires": les personnes qui ont couru pendant des années beaucoup d'heures par semaine reportaient les mêmes complications que les personnes inactives. Le conseil est donc de ne pas courir plus de 2h par semaine.

Advertisement

Il y a d'autres exercices qui , comparé à la course à pied, permettent de brûler les graisses beaucoup plus rapidement et sans effets négatifs sur le corps.

N'importe quelle activité en plein air est indiquée, mais comme affirme Lee Boyce, célèbre coach personnel de la ville de Toronto, de simples mouvements corporels sont plus efficaces que la course: squats, flexions, abdominaux, sprints rapides...Pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans courir, il conseille d'alterner de brefs tronçons de jogging avec des mouvements à effet cardio ( sauts ou sprint) à effectuer en restant sur place.

Une étude effectuée sur 27 femmes en surpoids révèle un curieux résultat: les volontaires ont été divisées en trois groupes. Le premier groupe a été soumis à un entraînement de running de faible intensité 5 jours par semaine, le second groupe à une série de sprints rapides 3 jours sur 7 et le troisième a effectué un entraînement mixte.

Après 16 semaines d'exercices exténuants, les femmes qui ont effectué les sprints n'ont pas seulement affiché une nette perte de poids, mais aussi une résistance plus prolongée à l'effort et un métabolisme accéléré.

Il y a un autre élément dont tenir compte: l'effet de la course sur l'état physique et mental.

D'une certaine façon, la course à pied a les mêmes potentiels qu'un médicament, et elle peut créer une dépendance similaire à celle des opiacés.Quand on court, on atteint un état euphorique qui augmente en intensité avec la résistance à la fatigue. Cependant, l'absence de cet état agréable, qui apparaît quand on est dans l'impossibilité de courir, provoque une condition de dépression profonde.

En conclusion, selon les experts, la course à pied ne semble pas être le meilleur moyen pour perdre du poids, et ses effets secondaires sont nombreux: il existe de nombreuses autres activités qui améliorent la condition physique et mentale sans provoquer d'importantes lésiosn au corps!

Tags: SportUtilesSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci