Un ingénieur français a fabriqué des "igloos" pour sans-abri : ils sont hydrofuges et maintiennent la température corporelle - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un ingénieur français a fabriqué…
L'art de faire le pain : cette boulangerie crée des pizzas et des fougasses joliment décorées de motifs floraux Un test permettant de diagnostiquer le coronavirus en 45 minutes seulement a été approuvé aux États-Unis

Un ingénieur français a fabriqué des "igloos" pour sans-abri : ils sont hydrofuges et maintiennent la température corporelle

Par Baptiste
1.710
Advertisement

Chaque jour, des milliers de sans-abri meurent en marge des rues dans le monde entier, n'ayant pas les moyens d'avoir un toit pour vivre et dormir et de se nourrir. Au fil des années, de nombreuses initiatives ont été prises en faveur de cette facette trop souvent ignorée de la société, comme celle de Geoffroy de Reynal, qui a construit de véritables igloos pliables et portables pour tous les sans-abri de Paris.

via: Iglou
image: Iglou

Il y a quelques années, après avoir travaillé à l'étranger, Geoffroy est revenu à Paris et a été stupéfait par le nombre de sans-abri dans la capitale. C'est alors que Geoffroy a commencé à réfléchir à la façon dont il pourrait aider ces personnes démunies et a décidé d'essayer de créer un abri léger, confortable et chaud.

image: Iglou

Avec son argent, de Reynal a donc construit son premier "igloo", un abri en mousse de polyéthylène qui permet de préserver la chaleur du corps. L'intérieur de l'igloo est recouvert d'aluminium, afin que la température à l'intérieur de l'abri puisse dépasser celle extérieure ; cet abri d'igloo est également hydrofuge.

Advertisement
image: Iglou

Après avoir créé un prototype dans son arrière-cour à Bordeaux, Geoffroy a lancé une campagne de financement participatif en ligne. Grâce au soutien de personnes du monde entier, il a reçu beaucoup plus que ce qu'il attendait, environ 20 000 dollars.

image: Iglou

Il est important de souligner que de Reynal ne considère pas ces abris comme une solution définitive au problème, mais plutôt comme une option temporaire, afin que la vie dans la rue, surtout quand il fait froid, devienne moins difficile grâce à ces abris.

image: Iglou

Parmi ses projets futurs, de Reynal veut simplifier la production et créer des centaines, voire des milliers de ces igloos, ainsi qu'améliorer la conception, par exemple en ajoutant des roues pour faciliter le transport et en créant des modules plus grands pour les familles. Reynal pense également qu'il serait bon d'étendre cette pratique à d'autres pays.

Et nous ne pouvons qu'être d'accord avec Geoffroy !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci