Il demande une augmentation mais le patron la refuse : "Quand j'ai démissionné, ils m'ont proposé le double"

par Baptiste

12 Octobre 2022

Il demande une augmentation mais le patron la refuse : "Quand j'ai démissionné, ils m'ont proposé le double"
Advertisement

Le monde du travail devrait être extrêmement méritocratique, un endroit où les compétences et les capacités se démarquent, mais très souvent, ce n'est pas le cas. Il peut arriver qu'un excellent employé doive travailler pendant des années et des années avant d'obtenir une promotion, une augmentation de salaire ou, au moins, une prime.

Lorsqu'on fait un travail, on espère toujours être récompensé, mais somme toute, le travail acharné récompense et permet souvent aussi de prendre une revanche bien méritée. C'est ce qui est arrivé à cet employé qui, après des années, a réussi à obtenir le poste qu'il méritait depuis longtemps. Toute l'histoire a été racontée par la personne concernée dans une publication sur Reddit.

via ApprehensiveDoggo/Reddit

Advertisement
Pexels - Not the actual photo

Pexels - Not the actual photo

Cet homme a travaillé pendant plusieurs années dans la même entreprise en tant que commercial. Ses résultats étaient toujours excellents, grâce à son grand dévouement à son travail, mais surtout grâce à l'attention qu'il portait à ses clients. En trois ans, il a réussi à atteindre un nombre très élevé de ventes. Néanmoins, il est extrêmement déçu car ces excellents résultats ne sont pas assortis d'un salaire adéquat (il gagne 55 000 dollars, soit environ 56 000 euros).

Pour cette raison, il est allé voir son supérieur et a demandé une augmentation de salaire. La réponse qu'il a reçue ne l'a toutefois pas satisfait du tout, car on lui a dit que la seule chose qu'il pouvait faire était de glisser "un mot en faveur d'une augmentation ". Après avoir entendu cela, l'homme a décidé de commencer à chercher une autre entreprise et a rapidement reçu une proposition de travail.

Advertisement
Pexels - Not the actual photo

Pexels - Not the actual photo

La nouvelle société lui aurait garanti une rémunération annuelle de plus de 100 000 dollars (102 000 euros). Maintenant, il ne restait plus qu'à soumettre la lettre de démission à son patron. Ce dernier, à ce moment-là, "a eu l'audace d'appeler le PDG et en 10 minutes seulement, on m'a proposé un nouveau contrat de 70 000 dollars par an, plus un bonus de 30 000", raconte le jeune homme

Bien que l'offre était tentante, l'employé a choisi de la refuser. "Ils pensaient que je ne pouvais pas refuser, mais j'ai répondu que s'ils m'avaient payé ce que je valais dès le début, nous n'aurions pas eu cette conversation. Ils auraient dû accepter ma demande d'augmentation lorsque je l'ai proposée." Après cette rencontre, l'homme a signé pour la nouvelle entreprise.

Et vous, comment auriez-vous agi ?

Advertisement