x
Elle prend un engagement après le travail…
Le voisin roule à toute vitesse devant sa maison tous les jours : elle installe des ralentisseurs pour l'obliger à ralentir

Elle prend un engagement après le travail et ne peut pas rester après ses heures, la responsable : "Tu n'es pas professionnelle"

11 Septembre 2022 • Par Baptiste
2.024
Advertisement

Quelle est la ligne de démarcation entre le temps à occuper au travail et le temps à consacrer à sa vie privée ? En théorie, c'est précisément ce qui devrait marquer la fin des heures de travail, à moins d'avoir accompli toutes les tâches qui nous ont été confiées pour la journée. Dépasser cette limite au bureau est peut-être une exception, et non une règle, mais tous les employeurs ne pensent pas ainsi : une employée a raconté aux utilisateurs de la plateforme Reddit ce que lui a dit sa responsable concernant la gestion de son temps libre, trouvant ses remarques absolument injustes.

via: Reddit

Le post a été intitulé sans équivoque : "On m'a dit qu'avoir un rendez-vous 20 minutes après mes heures de travail est contraire à l'éthique". Que s'est-il donc passé, concrètement ? "La semaine dernière, ma responsable a décidé de programmer une réunion à 16h15 un vendredi, ce qui en soi semble un peu absurde, mais ensuite, lorsque la réunion a duré plus de 45 minutes, je lui ai dit 'je suis désolée, mais j'ai des projets juste après, donc je dois y aller."

La réaction totalement imprévisible de la responsable ne s'est pas fait attendre : "Elle a décidé de clarifier le fait que nous devrions toujours laisser l'heure après le travail libre au cas où nous en aurions besoin, et que même si nos horaires sont de 9h à 17h, nous devrions les considérer de 8h à 18h au cas où nous aurions besoin de faire des choses en plus." Une considération plutôt curieuse, puisqu'un employé est payé en fonction des heures stipulées dans le contrat, qui se situe donc en dehors du temps considéré comme libre.

"Honnêtement, je n'ai pas pu m'empêcher de rire (j'ai coupé le son de l'appel vidéo pour ce faire, car nous étions sur zoom), puis je lui ai dit que je devais malheureusement partir, car mon emploi du temps prévoit que je finisse à 17 heures et j'ai le droit de faire ce que je veux de mon temps libre. Nous devrions poursuivre la réunion lundi matin, et j'espère que son supérieur ne sera là juste pour voir si elle en parlera, car lui, il est vraiment très tranquille sur cette question. Tant que nous faisons notre travail, il se fiche de savoir jusqu'à quelle heure on travaille."

Les utilisateurs, à la lecture de cette histoire, ont commenté en nombre, demandant une mise à jour sur la façon dont les choses ont évolué, et ont été satisfaits par l'auteure du post. "Je viens de sortir de la réunion et elle et mon superviseur se sont présentés (il n'était pas au courant de cette situation, il s'est joint à nous parce qu'il voulait avoir son mot à dire sur un projet sur lequel nous travaillons). Alors, lorsque la réunion était presque terminée, j'ai dit : "Au fait, j'aimerais avoir des précisions sur quelque chose. On m'a informé vendredi que mes heures devraient être de 8 à 18 au lieu de 9 à 17. Je veux juste m'assurer que cela est stipulé par écrit et que je serai dûment rémunérée pour cela."

Le patron était étonné, "il ne comprenait pas d'où venait mon discours et ma responsable a dit 'nous pouvons organiser une réunion pour en discuter plus tard'. Elle m'a ensuite envoyé un message me disant qu'elle aurait préféré que j'en discute d'abord avec elle plutôt que devant le patron, ce que j'ai trouvé hilarant puisque c'est elle qui en a parlé sans gêne la semaine dernière. Elle a dit que je sapais son autorité, mais je lui ai fait comprendre que si je devais travailler 50 heures par semaine, je voulais que ce soit écrit noir sur blanc."

Apparemment, la manageuse s'est finalement résolue à laisser tomber, puisque l'employée était déterminée à protéger ses droits. Comment auriez-vous réagi si vous aviez été à sa place ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci