La plus ancienne carte de Grande-Bretagne révèle l'existence d'une "Atlantide galloise"

Baptiste

04 Septembre 2022

La plus ancienne carte de Grande-Bretagne révèle l'existence d'une
Advertisement

L'Atlantide est le nom d'une île engloutie dans la mer, qui, selon Platon, se trouvait au-delà des piliers d'Hercule. Dans le Timée, le philosophe grec raconte que cette île était une véritable puissance maritime, mais qu'après avoir échoué à conquérir Athènes, Poséidon a décidé de la faire engloutir par les eaux. Mais apparemment, une Atlantide a également existé au large de la côte galloise, plus précisément entre Aberystwyth et Aberdovey.

Une carte médiévale, la plus ancienne de Grande-Bretagne (datant d'environ 800 ans) conservée à la bibliothèque d'Oxford, témoigne de l'existence d'une île galloise, qui aurait été submergée par la mer. Les écrits du géographe et cartographe Ptolémée soutiennent également cette thèse. Ses textes révèlent que le littoral gallois se serait étendu d'environ 10 km plus à l'ouest qu'aujourd'hui. De même, la légende de Cantre'r Gwaelod parle d'un territoire qui aurait été englouti par les eaux.

via Independent

Advertisement

Wikimedia Commons

Cette carte, appelée carte de Gough, révélerait la présence de territoires qui n'existent plus. L'histoire énigmatique a été expliquée par Simon Haslett et David Willis. Les deux universitaires ont analysé la carte, les histoires et les phénomènes géophysiques. Tout cela leur a permis de trouver une explication.

À une époque, le littoral du Pays de Galles s'étendait bien plus loin en mer qu'aujourd'hui. Il y a environ 10 000 ans, cette terre était recouverte de dépôts glaciaires. Cependant, des phénomènes atmosphériques ont non seulement érodé la glace déposée, mais ont également permis à cette zone de se détacher du reste du littoral, créant ainsi une île. Tout cela n'a fait qu'abaisser le niveau du paysage jusqu'à ce qu'il disparaisse sous la surface de l'eau.

Heikki Immonen/Wikimedia Commons

Cette découverte pourrait également faire la lumière sur les différents contes populaires gallois. Certaines d'entre elles racontent des phénomènes météorologiques et aquatiques forts et soudains, d'autres qu'il était autrefois possible de marcher entre des terres séparées par la mer. La carte, selon les spécialistes, est bien faite pour les instruments de l'époque, mais elle ne reflète pas nécessairement la réalité. Les cartographes pourraient avoir été influencés par les nombreuses légendes.

Que pensez-vous de cette île ? A-t-elle réellement existé ou est-elle simplement le produit de récits folkloriques fascinants ?

Advertisement