x
Découverte d'un ancien réseau de cités…
Des scientifiques découvrent un monde perdu dans les profondeurs de la glace de l'Antarctique : Une mère célibataire explique comment elle gère la colère de sa fille sur Tik Tok :

Découverte d'un ancien réseau de cités perdues en Amazonie : une nouvelle qui change l'histoire

11 Juin 2022 • Par Baptiste
1.176
Advertisement

Le monde est une étendue illimitée de terre et d'eau dont nous ne connaissons qu'une fraction. Il suffit de dire que de la mer, nous avons réussi à étudier et à explorer un peu plus de 5% de sa totalité.

Quant à la terre, malgré le fait que l'être humain soit parvenu à en cartographier la majeure partie, nous sommes chaque jour confrontés à de nouvelles découvertes, de nouveaux vestiges archéologiques, qui bouleversent définitivement la vision que nous avions du monde.

C'est ce qui s'est passé en mai 2022 en Bolivie, où un réseau d'anciens peuplements construits entre 500 et 1400 après J.-C. a été découvert.

Que signifiait cette découverte ?

via: Nature

Annoncée dans la revue Nature, cette découverte concerne la région sud-ouest de l'Amazonie, dont on pensait jusqu'à présent qu'elle était peu peuplée à l'époque précolombienne.

Ce qui a été trouvé a été identifié sous des couches de végétation et a été rapidement cartographié en 3D à l'aide d'un système de balayage laser, LiDAR, transporté par des drones et des hélicoptères. La paternité de l'étude revient aux chercheurs de l'Institut archéologique allemand et de l'Université de Bonn, en collaboration avec l'Université d'Exeter en Grande-Bretagne.

Les vestiges sont la preuve d'un processus d'urbanisation durable et respectueux de la nature. Il s'agit de villes entières perdues avec des routes, des canaux et des structures imposantes.

C'est un véritable bouleversement pour l'Amazonie telle que nous l'avons toujours imaginée. Ce ne serait plus un paysage vierge, mais le siège d'une ancienne urbanisation.

On soupçonne depuis longtemps que des sociétés précolombiennes se sont installées dans l'Amazonie bolivienne, mais les preuves avaient toujours été cachées par une végétation dense.

Cette découverte, comme tant d'autres, est due à l'utilisation du LiDAR. Cette technologie, développée pour la première fois dans les années 1970 pour l'exploration spatiale, s'est révélée au fil des ans un outil précieux pour tous les archéologues qui parcourent les paysages à la recherche d'établissements humains disparus au fil du temps. La capacité de scanner et de voir à travers une végétation dense a donc permis la découverte de cet antique réseau de villes.

Après avoir lu cette nouvelle, votre idée de l'Amazonie comme terre vierge a-t-elle changé ? Qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci