Une maîtresse d'école rentre chez elle pendant les heures de travail, la directrice appelle la police : "Vous devez revenir immédiatement"

Baptiste

18 Octobre 2022

Une maîtresse d'école rentre chez elle pendant les heures de travail, la directrice appelle la police :
Advertisement

Nous passons une grande partie de notre vie d'adulte au travail et il est souhaitable que l'environnement soit serein et la tâche épanouissante. Malheureusement, ce n'est souvent pas le cas et entre les collègues râleurs et les patrons exigeants, les journées de travail peuvent être moins qu'agréables.

Que se passe-t-il lorsque l'on doit quitter le travail en raison d'un événement urgent et imprévu ? Si le patron n'est pas des plus compréhensifs, on peut même risquer de graves conséquences. Mais dans quelle mesure les dirigeants peuvent-ils s'accrocher à certaines situations ? C'est la question que s'est posée cette utilisatrice de Reddit en racontant son histoire.

via Newsweek

Advertisement

Pexels - not the actual photo

Une maîtresse de maternelle du Tennessee a raconté sa mésaventure professionnelle dans un post sur Reddit. Un jour, la femme est allée travailler normalement, mais au cours de la matinée, elle a commencé à se sentir fatiguée et épuisée. En accord avec la directrice adjointe, elle a décidé de rentrer chez elle plus tôt, pour se reposer. Une heure plus tard, la femme entend frapper à la porte avec insistance : c'était la directrice. "Elle criait que je devais retourner au travail et je ne lui avais pas dit que je partais, donc sans test médical, je devais revenir", écrit l'enseignante, ajoutant qu'elle a ignoré ses injonctions et refusé d'ouvrir la porte.

 

Pexels - not the actual photo

Quelques minutes plus tard, la femme a même reçu un appel de sa mère, qui avait été contactée par la responsable parce que sa fille était absente du travail. Lorsque la femme a finalement ouvert la porte, elle a trouvé avec sa supérieure également la police, appelée pour un "contrôle de bien-être". "Je savais que vous étiez là, vous devez revenir immédiatement, nous n'avons personne pour vous remplacer", a intimé la directrice. La femme, qui a répondu sèchement, n'est jamais retournée au travail et a signalé l'incident à l'entreprise. "D'après ce que mes amis m'ont dit, ils l'ont licenciée après une enquête", a rapporté l'enseignante. Pour une fois, la justice a suivi son cours.

La mère de la femme, selon les mots de sa fille, était "bouleversée par la situation" et n'a pas hésité à écrire un long message à l'ancienne directrice pour se plaindre de son attitude non professionnelle.

Advertisement

Pexels - Not the actual photo

De nombreux commentaires de solidarité ont été formulés par les internautes, qui ont exprimé leur ressentiment face au traitement injuste reçu par la femme. Cependant, les sceptiques n'ont pas manqué, qualifiant l'histoire de fiction.

La réalité n'est connue que des personnes directement impliquées, mais nous savons que parfois les responsables profitent un peu trop de leur position de pouvoir. Qu'en pensez-vous ?

Advertisement