Alopécie : qu'est-ce que c'est, pourquoi cela se produit et comment traiter la maladie qui provoque la perte des cheveux ? - Curioctopus.fr
x
Alopécie : qu'est-ce que c'est, pourquoi…
Photos de haute altitude : 15 personnes ont partagé des images inadaptées aux personnes souffrant de vertiges Laisser les enfants seuls avec les papas : 15 cas où les résultats ont été bizarres !

Alopécie : qu'est-ce que c'est, pourquoi cela se produit et comment traiter la maladie qui provoque la perte des cheveux ?

03 Avril 2022 • Par Baptiste
893
Advertisement

À certaines périodes de l'année, la chute des cheveux est un phénomène tout à fait normal qui ne suscite pas d'inquiétude particulière : le changement de saison, une petite carence en vitamines, une période plus intense et l'avancée en âge peuvent avoir un effet négatif sur les cheveux, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de cheveux sur la brosse et sous la douche. Dans certains cas, cependant, la perte de cheveux devient excessive et des mèches entières tombent soudainement.

Cette affection est appelée alopécie : qu'est-ce que c'est, pourquoi cela se produit-il et quels sont les remèdes ?

Une perte de cheveux importante se produisant par plaques, avec une concentration particulière sur la nuque, est appelée alopécie areata et se produit chez environ une personne sur 4 000. Lorsque la perte atteint 100% de la tête, on parle d'alopécie totale. La forme la plus grave est l'alopécie universelle, qui peut entraîner la chute de tous les poils du corps et touche entre 7 et 25 % de la population mondiale.

Les causes exactes ne sont pas connues, mais les experts pensent qu'il s'agit d'une maladie auto-immune, c'est-à-dire causée par le corps lui-même. En pratique, le corps s'attaque à lui-même et, dans le cas de l'alopécie, le follicule pileux perd ses défenses immunitaires et est éliminé.

Cette maladie peut survenir à tout âge, mais elle débute principalement à l'adolescence et au début de l'âge adulte.

L'alopécie serait également liée à d'autres maladies auto-immunes : les personnes souffrant de psoriasis, de thyroïde et d'allergies telles que le rhume des foins peuvent être plus sujettes à cette affection.

Plusieurs gènes ont été associés à cette affection, notamment ceux qui affectent la défense du système immunitaire : la théorie veut qu'une relation entre la génétique et des facteurs environnementaux tels que le stress et les infections puisse développer une alopécie chez un individu donné. Elle n'est pas héréditaire, mais on peut y être prédisposé.

Les premiers signes de l'alopécie areata sont des zones circulaires vides sur le cuir chevelu, généralement sans modifications de la peau telles que des rougeurs ou des cicatrices. Cependant, certaines personnes signalent des démangeaisons et, dans de rares cas, des brûlures avant la chute des cheveux.

Il n'existe toujours pas de remède à l'alopécie, qui récidive dans de nombreux cas. Chez certaines personnes, l'affection disparaît spontanément après quelques mois, tandis que chez d'autres, des traitements spécifiques se sont avérés efficaces.

Seuls 10 % des sujets se rétablissent complètement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci