Les enquêteurs ont découvert qui a révélé la cachette d'Anne Frank et de sa famille aux nazis - Curioctopus.fr
x
Les enquêteurs ont découvert qui a…
Un serveur trouve des couches sales sur une table de restaurant : Manger trop de sushi au buffet à volonté : une femme hospitalisée

Les enquêteurs ont découvert qui a révélé la cachette d'Anne Frank et de sa famille aux nazis

21 Janvier 2022 • Par Baptiste
7.295
Advertisement

Anne Frank est aujourd'hui un symbole de la Shoah et un témoin de l'une des pages les plus tristes de notre histoire. C'est son journal intime qui a fait connaître son nom : les pages d'une jeune fille qui a vécu de première main la persécution des Juifs. Pendant deux ans, Anne et sa famille ont vécu dans une cachette secrète dans les Pays-Bas occupés par les Allemands. C'est dans cette cachette qu'Anna a écrit ses journaux intimes, qui n'ont été publiés qu'après sa mort. Un jour, le 4 août 1944 pour être précis, les nazis ont trouvé la cachette de la famille Frank et ils ont été emmenés au camp de concentration d'Auschwitz. Seul le père d'Anne a survécu, et huit ans après avoir lu les journaux intimes de sa fille, il a décidé de les publier : tout le monde devait connaître leur histoire.

via: BBC
image: Wikipedia

Mais qui a révélé la cachette de la famille Frank aux nazis ? Otto s'est longtemps demandé qui les avait trahis. L'un des plus proches collaborateurs d'Otto Frank, Johannes Kleiman, a déclaré que la police allemande connaissait la cachette et savait comment y accéder. Le département d'investigation politique de la police a lancé une enquête : on soupçonnait que le traître était le magasinier de l'entreprise où se trouvait la cachette, M. Willem van Maaren, qui a été acquitté de toutes les charges en 1948. Mais Otto n'a jamais abandonné le soupçon que ce sont les Juifs qui ont trahi sa famille. Les enquêtes se sont poursuivies au cours des années suivantes, mais aucune réponse définitive n'a jamais été trouvée.

Ce n'est que 77 ans après ce tragique événement qu'une équipe d'enquêteurs prétend avoir découvert qui a trahi la famille Frank, indiquant le refuge aux nazis et les vouant ainsi à leur tragique destin. L'équipe, composée d'un ancien agent du FBI et d'un groupe d'historiens, affirme que le traître était Arnold van den Bergh, un notaire juif travaillant à Amsterdam, qui a révélé l'emplacement de la famille Frank. Les enquêteurs publieront un livre sur leurs découvertes : The Betrayal of Anne Frank : A Cold Case Investigation, dans lequel ils expliqueront les raisons pour lesquelles le notaire a trahi la famille et les étapes qui ont conduit les enquêteurs à écarter les autres suspects. Le notaire était traité de manière suspecte par les nazis : il était membre du conseil juif, qui appliquait les politiques nazies dans les lieux juifs. Le conseil est dissous en 1943, et ses membres ont fini dans des camps de concentration, mais pas van den Bergh, qui a continué à vivre à Amsterdam.

image: Wikipedia

Quelle était sa motivation pour trahir la famille Frank ? L'ancien agent du FBI Vince Pankoke nous raconte :

"Lorsque van den Bergh a perdu l'ensemble des protections qui l'exemptaient de devoir aller dans les camps, il a dû fournir quelque chose de précieux aux nazis avec lesquels il avait eu des contacts afin que lui et sa femme puissent rester en sécurité à cette époque." Le notaire s'est donc retrouvé en mauvaise posture : pour sauver sa vie et celle de sa famille, il a donné à la police allemande des adresses où il était sûr que les Juifs se cachaient, sans savoir que - à l'une de ces adresses - se cachait en fait la famille Frank. La découverte la plus déconcertante est qu'un Juif a lui-même livré une famille juive aux nazis afin de se sauver lui-même...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci