Les chiens apprennent le langage comme les humains : ils sont les seuls animaux capables de le faire - Curioctopus.fr
x
Les chiens apprennent le langage comme…
Avons-nous vraiment besoin de manger et de boire des produits laitiers ? La réponse vient de la science Cette ancienne prison a été transformée en un hôtel de luxe : les cellules sont désormais des chambres

Les chiens apprennent le langage comme les humains : ils sont les seuls animaux capables de le faire

12 Novembre 2021 • Par Baptiste
899
Advertisement

Le chien est considéré comme le meilleur ami de l'homme : il est extrêmement fidèle et, s'il est dressé, il peut répondre aux ordres de son maître. Lorsque nous appelons notre animal par son nom, il remue souvent la queue ; lorsque nous l'invitons à s'approcher, en accompagnant un mot d'un geste de la main, nous constatons qu'il vient vers nous. Les chiens ne peuvent pas parler, mais ils sont les seuls animaux capables d'apprendre le langage de la même manière que les humains : leur cerveau réagit aux mots qu'ils entendent. Les scientifiques, intrigués par ce comportement, ont essayé de comprendre ce qui se passe dans le cerveau des chiens lorsqu'ils entendent des stimuli sonores.

Que se passe-t-il lorsqu'une personne reçoit un stimulus auditif ? Le cerveau traite l'intonation et la force émotionnelle des mots entendus, puis décode leur sens. Une équipe de scientifiques de l'université Eotvos Lorànd (Hongrie) a découvert que le cerveau des chiens fonctionne de la même manière que celui des humains : il calcule l'intonation de ce qu'il entend, puis le sens du mot. La seule différence avec les humains est que les chiens utilisent l'hémisphère droit, alors que nous utilisons le gauche.

"C'est une question importante, car les chiens sont une espèce sans parole, mais ils répondent correctement à nos mots", explique le neuroscientifique Attila Andics. Ce n'est pas une coïncidence si certains chiens sont capables de reconnaître le nom d'objets individuels et de le relier à l'objet spécifique. Ce n'est pas non plus une coïncidence si les chiens sont capables d'associer un mot à une action spécifique. Les chercheurs ont fait appel à douze chiens de compagnie (six border collies, cinq golden retrievers et un berger allemand). Ils les ont ensuite entraînés à entrer et à s'allonger dans une machine IRM. Les chiens écoutaient un dresseur prononcer - avec des intonations changeantes - des mots positifs tels que "intelligent", "bon", "bien joué" et des mots neutres tels que "encore" ou "si". Pendant ce temps, des machines scannaient l'activité cérébrale des chiens.

 

Les scientifiques ont donc constaté que le cerveau des chiens, comme celui des humains, traite les sons des mots prononcés à l'extérieur selon une hiérarchie : le ton, et donc la composante émotionnelle, est d'abord analysé, puis le sens du mot. Les chercheurs déclarent : "Nous pouvons le déduire de nos interactions avec les chiens, mais c'est assez surprenant, car les chiens ne parlent pas et leur système de communication [l'aboiement] ne permet pas de distinguer clairement le sens de l'intonation". Ils poursuivent : "Et comme les animaux domestiques ont évolué aux côtés de l'homme au cours des 10 000 dernières années, les chiens font un usage particulier de cette ancienne capacité à traiter les émotions humaines. Cela explique en partie pourquoi les chiens réussissent si bien à collaborer avec nous".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci