Les goélands et les mouches pourraient être des espions extraterrestres envoyés sur Terre pour nous étudier : la théorie d'un expert en ovnis - Curioctopus.fr
x
Les goélands et les mouches pourraient…
Elle refuse une offre de 10 heures par jour pour moins de 300 euros par mois : Une équipe de chercheurs a inventé un dispositif qui transforme l'eau salée en eau douce potable

Les goélands et les mouches pourraient être des espions extraterrestres envoyés sur Terre pour nous étudier : la théorie d'un expert en ovnis

27 Juin 2022 • Par Baptiste
2.111
Advertisement

Les théories sur les ovnis et les extraterrestres abondent et il n'est pas nouveau d'entendre parler d'observations et de rencontres rapprochées. Les confirmations absolument certaines de leur existence ne sont cependant jamais arrivées. En revanche, lorsque les témoignages et les hypothèses émanent de personnalités faisant autorité, ils attirent davantage l'attention et amènent à se demander s'il y a du vrai dans tout cela.

Un expert en ovnis qui a travaillé avec le gouvernement sur le sujet a émis une thèse qui a suscité le doute et le débat.

via: Daily Star

Selon Nick Pope, un expert des questions extraterrestres, des espions d'autres planètes se cacheraient parmi les oiseaux pour surveiller l'humanité et rapporter leurs découvertes aux extraterrestres. Les oiseaux en question seraient des goélands, qui, en plus de déranger les clients des bars et restaurants en plein air avec leur penchant pour les miettes tombées des tables, scruteraient nos mouvements et les communiqueraient ensuite à leurs chefs extraterrestres.

Et ce n'est pas tout : les mouches pourraient également être les coupables, coupables de pouvoir se promener autour des êtres humains avec une extrême facilité, se faufilant dans nos maisons sans éveiller le moindre soupçon. En bref, des êtres vivants qui ne représentent apparemment aucune menace et pourraient donc agir contre nous.

"Si les extraterrestres voulaient pouvoir contrôler un organisme vivant ou construire un drone identique au nôtre, il vaudrait mieux choisir quelque chose d'ordinaire et d'omniprésent, comme un goéland ou une mouche domestique", a déclaré Pope, "quelque chose auquel on ne prête normalement pas beaucoup d'attention et qui peut nous espionner en permanence en enregistrant et en envoyant des informations sur nous au monde extraterrestre."

Nick invite donc à réfléchir à deux fois lorsque l'on veut écraser une mouche, car on pourrait par inadvertance déclencher une guerre interstellaire.

"Toute civilisation capable d'arriver ici depuis d'autres systèmes stellaires possède sans aucun doute une technologie qui nous semblerait magique et pourrait même être capable d'implanter de minuscules caméras et dispositifs d'enregistrement dans une créature vivante, de contrôler ses pensées pour la placer à tout endroit intéressant."

Selon l'expert, une autre hypothèse concerne la possibilité de construire des drones à l'apparence trompeuse, c'est-à-dire ressemblant à des insectes et des oiseaux.

"Si cela ressemble à de la science-fiction pour vous, ce n'est pas le cas. Les gens ont probablement vu sur Internet des photos de drones ressemblant à des insectes et censés être utilisés par des agences d'espionnage. Comme toujours, s'ils nous montrent cela, qu'ont-ils d'autre qu'ils ne nous montrent pas ? conclut Nick.

Que pensez-vous de sa théorie ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci