Pas de pause, au bureau même la nuit et silence absolu : les règles absurdes d'un cabinet d'architecture - Curioctopus.fr
x
Pas de pause, au bureau même la nuit…
Pourquoi n'aimons-nous pas le son de notre voix ? La psychologie nous l'explique Elle trouve une fleur et la sent mais ne sait pas qu'elle est hallucinogène : une fille raconte son expérience

Pas de pause, au bureau même la nuit et silence absolu : les règles absurdes d'un cabinet d'architecture

12 Juillet 2021 • Par Baptiste
1.374
Advertisement

Dans l'environnement de travail, comme dans d'autres contextes formels, il y a des règles à respecter : si certaines entreprises et certains lieux de travail permettent aux employés une certaine flexibilité - parce que travailler dans un environnement paisible signifie un meilleur travail - d'autres entreprises, en revanche, semblent vouloir délibérément faire des horaires de travail un véritable cauchemar. Les employés d'un cabinet d'architecture italien ont dénoncé sur les réseaux sociaux l'entreprise où ils travaillent et les conditions de travail absurdes.

Sur la feuille de route de l'entreprise, il y a des règles de bon sens - comme laisser son bureau ou la cuisine propre - mais aussi une très longue liste de règles prohibitives imposées à tous les travailleurs. Il n'est pas possible de prendre un café ou de fumer une cigarette en dehors des deux pauses autorisées et en dehors du déjeuner. Ce dernier doit être effectué strictement de 13h à 14h, sans possibilité de flexibilité, les téléphones portables doivent être éteints pendant les heures de travail, les ordinateurs personnels seront inspectés par le patron, il faut travailler en silence et rapidement : ce ne sont là que quelques-unes des interminables règles imposées aux architectes travaillant dans le cabinet.

La feuille de route a été publiée sur la page Instagram "disordine degli architetti", qui écrit : "Nous ne sommes ni des avocats ni des spécialistes des droits des travailleurs, nous disons simplement que ce que nous voyons ne nous plaît pas", ont écrit les responsables du compte Instagram en affichant quelques pages remplies de règles de conduite et d'interdictions. "Nous n'approuvons pas cette liste de règles/tâches donnée avec une conscience qui appartient peut-être au début du 20ème siècle, et nous nous demandons comment il est possible que de tels cabinets reçoivent des commissions de cette ampleur. Cela vous semble-t-il éthiquement correct ?"

 

Advertisement

Le propriétaire du cabinet d'architecture a contesté le document, affirmant qu'il datait d'une époque lointaine et ne reflétait pas l'identité et le climat du cabinet, mais ses anciens collaborateurs ont ensuite partagé des emails qui ne laissaient aucune place à l'imagination. Dans ce mail, le cabinet informait le personnel que les repas au bureau ne seraient possibles que pour ceux qui resteraient jusqu'à minuit au moins, ou que - en raison d'un projet important - les architectes devraient se rendre au bureau les samedis et dimanches également.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci