L'Islande expérimente la semaine de travail de quatre jours : "Aucune baisse de productivité et plus de bien-être"

Baptiste

09 Juillet 2021

L'Islande expérimente la semaine de travail de quatre jours :
Advertisement

Travaillez moins mais produisez plus, et surtout sentez-vous mieux. Si cela ressemble à une phrase contradictoire, de plus en plus d'entreprises dans le monde décident de faire quelque chose de concret pour réduire la charge de travail de la population, en s'impliquant et en expérimentant sans perdre de profit.

Après les recommandations du gouvernement japonais aux entreprises concernant l'adoption de la semaine de travail de quatre jours, un autre pays s'est engagé dans cette voie. Il s'agit de l'Islande, où il a été décidé de donner à des milliers de travailleurs un jour de repos supplémentaire par semaine, sans perdre de vue la question de la productivité.

via The Independent

Advertisement

McKay Savage/Wikimedia

Plus de 2 500 employés, sur différents lieux de travail, ont participé à l'initiative voulue par le gouvernement national islandais et l'administration municipale de la capitale, Reykjavik. Pour eux, la semaine de travail a été réduite de 40 à 35 heures, sans changement du salaire perçu. Il s'agit de l'un des plus grands essais jamais réalisés dans ce sens.

Un groupe de réflexion composé d'experts britanniques et d'une association islandaise a analysé la situation. Les études ont porté sur différentes périodes au cours desquelles les travailleurs ont exercé leurs activités sous une forme réduite par rapport à la norme des 40 heures, réparties sur une période de quatre ans. Contre tout préjugé ou toute attente, la réduction des heures n'a pas entraîné de perte de productivité ou de qualité de service.

HP Deutschland/Flickr

Les équipes de travail, qui ont moins de poids et de pression sur les épaules, sont moins fatiguées, ce qui favorise le bien-être personnel et la tranquillité d'esprit. Sortir, faire de l'exercice ou simplement se reposer : autant de choses pour lesquelles un jour supplémentaire de repos par semaine est pour le moins précieux.

Advertisement

Pixabay

Ceux qui travaillent selon un horaire normal savent que les congés ne semblent jamais suffisants pour récupérer de la fatigue accumulée. "C'est un projet crucial, ont déclaré les chercheurs impliqués, il montre que le secteur public est mûr pour ouvrir la voie à des semaines de travail plus courtes, et il peut servir d'exemple à d'autres gouvernements."

Commander/Flickr

Il ne reste plus qu'à attendre et voir l'évolution de cette initiative. Et vous, qu'en pensez-vous ? Une réduction du temps de travail peut-elle aider les personnes à se sentir mieux sans perdre en productivité ?

Advertisement