Il sera illégal pour les influenceurs de retoucher des photos ou d'utiliser des filtres sans le déclarer : la loi norvégienne - Curioctopus.fr
x
Il sera illégal pour les influenceurs…
Génies incompris de la retouche photo : 15 cas où les utilisateurs sont allés trop loin avec Photoshop Une femme vegan veut supprimer la viande du régime alimentaire de son chat : sa belle-mère s'y oppose

Il sera illégal pour les influenceurs de retoucher des photos ou d'utiliser des filtres sans le déclarer : la loi norvégienne

08 Juillet 2021 • Par Baptiste
13.807
Advertisement

Bien que de très nombreux influenceurs se battent pour faire des réseaux sociaux "un miroir de la réalité", de nombreux jeunes sont encore facilement influencés par ce qu'ils voient sur les pages des belles célébrités. Celles-ci sont immortalisées par des photographes professionnels qui, en post-production, retouchent les photos dans le but de les rendre "parfaites" : la peau est lissée, la taille est affinée, les jambes sont allongées. Ce qui est publié, trop souvent, n'est pas la réalité. En Norvège, une loi a été adoptée qui oblige les influenceurs et les annonceurs à communiquer lorsque les photos sont retouchées, dans le but de lutter contre les normes de beauté irréalistes.

via: dailymail

Le vote du 2 juin 2021 a donné un résultat très majoritaire, mais le roi doit encore décider de la date officielle d'entrée en vigueur de la loi. Ce ne sont pas seulement les influenceurs - qui gagnent de l'argent grâce au contenu qu'ils publient sur les réseaux sociaux et visent à montrer une version parfaite et irréelle d'eux-mêmes - qui sont uniquement visés, mais aussi les annonceurs avec leurs publicités "trompeuses", dans lesquelles la forme et la taille d'un corps sont retouchées, soit par des filtres, soit par des outils de postproduction.

La proposition émane du ministère de l'enfance et de la famille et vise à lutter contre le phénomène d'"insécurité sociale" résultant du fait que les réseaux sociaux et la publicité imposent des "normes de beauté" irréalistes qui nuisent aux jeunes, contribuant à leur insécurité et à leur faible estime de soi. Selon le ministère, "la pression sur le physique est omniprésente, souvent imperceptible, et difficile à combattre. L'obligation de signaler les publicités retouchées ou modifiées est une mesure contre la pression sur le physique." Toutefois, la loi ne s'applique qu'aux contenus à des fins commerciales : si un influenceur partage une photo sans aucun but publicitaire, il n'est pas tenu de se conformer au règlement. Toutefois, le ministère est conscient que l'application de la loi ne sera pas facile, car il n'est pas toujours aisé - surtout avec les outils sophistiqués d'aujourd'hui - de déterminer si une photo a été modifiée ou non.
Et vous, qu'en pensez-vous ? Cette loi réussira-t-elle à faire comprendre aux jeunes que les réseaux sociaux donnent une image différente de la réalité ?

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci