"Allaitement à la poitrine" au lieu de "allaitement au sein" : les professionnels de la santé veulent promouvoir l'inclusion - Curioctopus.fr
x
"Allaitement à la poitrine" au lieu…
Un homosexuel célibataire plaque tout pour adopter une petite fille qui a vécu seule à l'hôpital pendant un an Un couple s'est enchaîné pendant 3 mois : ils veulent tester leur amour

"Allaitement à la poitrine" au lieu de "allaitement au sein" : les professionnels de la santé veulent promouvoir l'inclusion

27 Février 2021 • Par Baptiste
2.588
Advertisement

Où commence l'inclusion ? Beaucoup pensent que cela commence par les termes que nous choisissons d'utiliser ou non. C'est de cette conviction qu'est née l'initiative du personnel des hôpitaux universitaires de Brighton et du Sussex au Royaume-Uni, qui a décidé d'utiliser des termes inclusifs et neutres et de les remplacer - ou de les placer à côté - des termes qui cachent l'équivalence parent=femme. Ainsi, "allaitement au sein" devient "allaitement à la poitrine", le département "femmes enceintes" est désormais "femmes et personnes enceintes", le "lait maternel" est "lait de la mère ou du parent qui allaite", l'"unité de maternité" est "unité périnatale".

via: thetimes

L'objectif du personnel n'est pas d'effacer les références féminines, mais d'inclure les groupes les plus marginalisés. Le personnel n'imposera donc aucune définition, mais utilisera les termes préférés par chaque patient. Le souhait est que tous ceux qui utilisent les soins hospitaliers puissent trouver une cohérence entre les services offerts et les termes utilisés.

 

Pourquoi ce choix ? Parce qu'il y a des personnes trans qui, malgré leur identité de genre, choisissent d'avoir des enfants. Beaucoup de ces personnes ont admis ne pas se sentir incluses et à l'aise dans l'unité périnatale et cela est très souvent dû aux mots utilisés par le personnel. La modification des termes, qui font désormais partie de l'usage courant, leur permet de se sentir mieux acceptés.

 

Advertisement

Tout le monde ne semble pas avoir apprécié ce choix, en particulier le terme "allaitement à la poitrine" semble avoir suscité des doutes et de l'indignation. Mais le changement vient d'une motivation très spécifique : de nombreux hommes transsexuels ont encore la possibilité d'avoir un bébé mais sont souvent incapables d'allaiter parce que leurs seins ont été enlevés. Ils doivent donc utiliser différents systèmes pour nourrir correctement leurs enfants.

Les termes que nous utilisons peuvent avoir un impact majeur sur le bien-être psychologique et émotionnel des personnes et la première étape pour devenir plus inclusif est de reconnaître le changement. Il existe une relation à double sens entre la réalité et le langage : lorsque la réalité change, le langage change aussi, et le personnel de ces hôpitaux a non seulement décidé de reconnaître et d'accepter le changement, mais aussi d'en devenir - à sa manière - les protagonistes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci