Les eaux radioactives de Fukushima seront déversées dans la mer : quels sont les risques et les conséquences ? - Curioctopus.fr
x
Les eaux radioactives de Fukushima seront…
Elle renonce aux couches et apprend à sa fille de deux semaines à utiliser le pot : les conseils aux parents 19 bâtiments fous et extravagants qui ont été conçus par de véritables stars de l'architecture

Les eaux radioactives de Fukushima seront déversées dans la mer : quels sont les risques et les conséquences ?

17 Avril 2021 • Par Baptiste
1.009
Advertisement

Depuis des années, la question du déversement des eaux radioactives de Fukushima est un problème connu et controversé. Les conséquences du terrible séisme qui a secoué le Japon en mars 2011, endommageant les centrales nucléaires, sont malheureusement toujours vivantes et présentes.

Aujourd'hui, le gouvernement japonais semble avoir pris une décision officielle : des tonnes et des tonnes d'eau utilisées pour refroidir les noyaux radioactifs de la centrale nucléaire seront déversées dans la mer.

via: BBC

Nous parlons de plus d'un million de tonnes de liquide qui, selon les autorités, ne devrait pas poser de problèmes de sécurité pour l'environnement océanique, car il sera considérablement dilué et libéré progressivement en petites quantités.

Le processus utilisé pour les "décontaminer", toujours selon les rapports, est à la pointe de la technologie et permettra d'éliminer la plupart des déchets, tout en rejetant toutefois du tritium, un isotope radioactif de l'hydrogène qui, selon le gouvernement et TEPCO (la société énergétique qui gère la centrale), ne comporte pas trop de risques pour la santé.

Néanmoins, les pêcheurs et les personnes vivant à proximité de la centrale nucléaire sont sur le pied de guerre. Bien que le Premier ministre Suga ait assuré que les normes de sécurité seront respectées scrupuleusement, le secteur de la pêche risque de subir un sérieux contrecoup de la décision du gouvernement.

Des associations environnementales, des fédérations de pêcheurs et des coopératives ont exprimé leur ferme opposition au rejet d'eau contenant du tritium dans l'océan Pacifique, recevant le soutien de divers organismes internationaux. En particulier, les critiques les plus sévères sont venues de Taïwan, de la Chine et de la Corée du Sud. Tous semblent d'accord pour définir le choix japonais comme "irresponsable, déplorable et nuisible".

Advertisement

Greenpeace a parlé d'une "attaque contre la santé" des créatures marines, citant des études qui parlent de composants radioactifs déjà présents dans l'eau et pénétrant dans le milieu océanique, avec de graves répercussions. D'autres experts ont insisté sur la nécessité de construire des réservoirs antisismiques supplémentaires pour stocker l'eau qui, malgré sa dilution, pourrait encore présenter des risques pour la mer, étant également soumise aux courants.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a toutefois déclaré qu'elle était favorable au plan de déversement, le considérant comme conforme aux précautions et aux normes. Les États-Unis sont du même avis. Le Japon, pour sa part, a assuré que le tritium déversé dans la mer avec les eaux de Fukushima sera super-dilué, et que l'opération se déroulera sous la supervision de tiers, qui en contrôleront le bon déroulement.

La partie adverse, elle, n'est pas du tout convaincue par toutes ces promesses : les pêcheurs en particulier insistent sur le fait que la perception du risque est très élevée parmi les gens et les consommateurs. Il est toutefois très peu probable que le gouvernement japonais batte en retraite.

Cependant, seul le temps nous dira avec une certitude mathématique quelles seront les véritables conséquences environnementales et sanitaires de cette décision. Il est certain que le déversement de plus d'un million de tonnes d'eau radioactive dans la mer n'est une perspective rassurante pour personne. Il ne reste plus qu'à espérer que, si les choses se passeront vraiment ainsi, tout sera fait dans le sens d'une véritable sauvegarde de l'océan, de ceux qui le peuplent et de ceux qui vivent de ses ressources...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci