Un homme trouve 63 pièces d'or de la dynastie Tudor en binant son jardin : un trésor d'une grande valeur

Baptiste

14 Février 2021

Un homme trouve 63 pièces d'or de la dynastie Tudor en binant son jardin : un trésor d'une grande valeur
Advertisement

Un homme était tout simplement en train de biner dans son jardin - dans le district de New Forest, dans le Hampshire, au Royaume-Uni - lorsqu'il a fait une découverte pour le moins inattendue : il a trouvé pas moins de 63 pièces d'or et une pièce d'argent datant des XVe et XVIe siècles. La famille a signalé la découverte sur le Portable Antiquities Scheme, un programme volontaire que le gouvernement britannique gère et dans lequel toutes les découvertes faites par les gens sont enregistrées. Le British Museum a depuis rendu la nouvelle officielle.

via The Guardian

Advertisement

Hans Holbein portrait/Wikimedia Commons

Les pièces ont appartenu à la dynastie des Tudor, dont certaines ont été dédiées à trois des six épouses d'Henry VIII : certaines pièces portent les initiales de Catherine d'Aragon (K), Anne Boleyn (A) et Jane Seymour (I). Barrie Cook, conservateur des pièces de monnaie médiévales et du début des temps modernes au musée, a déclaré que le choix de mettre les initiales de ses femmes sur les pièces d'or était étrange, mais certainement très intéressant. Celui qui a enterré les pièces, affirme Cook, était certainement aisé car leur valeur à l'époque équivalait à environ 15 000 euros aujourd'hui. Leur valeur aujourd'hui, en tant qu'ancienne pièce, est sûrement différente.

 

LiveScience/Youtube

La plupart des pièces représentent Saint Michel. Les couronnes d'or portant les initiales de la famille royale, cependant, comportent la rose Tudor et l'écu des armes. Les chercheurs ne sont pas sûrs que le propriétaire des pièces les ait enterrées en une seule fois ou qu'il l'ait fait en plusieurs dépôts. John Naylor, expert en pièces de monnaie au Ashmolean Museum de l'université d'Oxford, suppose qu'un riche marchand ou un membre du clergé a enterré le trésor en réponse à la dissolution des monastères d'Henry.

 

Advertisement