Les jouets de bain en caoutchouc peuvent être de véritables réceptacles de champignons et de bactéries : le constat des experts - Curioctopus.fr
x
Les jouets de bain en caoutchouc peuvent…
La bonne photo au bon moment : 21 images qui mériteraient un prix du timing parfait 18 architectes qui ont conçu des bâtiments si absurdes qu'ils semblent sortis de scènes apocalyptiques

Les jouets de bain en caoutchouc peuvent être de véritables réceptacles de champignons et de bactéries : le constat des experts

04 Décembre 2020 • Par Baptiste
2.129
Advertisement

Parfois, les plus grands dangers peuvent aussi se cacher dans des objets et des situations que nous croyons tous "inoffensifs", au-dessus de tout soupçon, et qui se révèlent au contraire être des sources de problèmes potentiellement graves.

Pensez, par exemple, aux canards et autres jouets en caoutchouc avec lesquels nous jouions lorsque nous étions enfants en prenant un bain, ou avec lesquels nous divertissons nos enfants. Ce sont des objets très communs, colorés, liés à des contextes ludiques et enfantins, mais apparemment ils peuvent se transformer en véritables réceptacles de champignons et de bactéries, comme l'a montré la recherche dont nous allons parler.

via: Nature
image: Pixabay

Les fameux canards, jaunes, doux et souriants, cachent un véritable "côté sombre", selon les scientifiques de l'Eawag (Institut fédéral des sciences et techniques aquatiques), de l'Université de Zurich et de l'Université de l'Illinois. La raison est simple : les jouets de bain en caoutchouc, avec leur utilisation fréquente dans les contextes auxquels ils sont destinés, parviennent à stocker un nombre impressionnant de bactéries et de champignons.

Les canards et autres jouets mous peuvent se remplir d'eau, qui est ensuite pulvérisée par les enfants qui les pressent, les touchent et les mettent souvent dans leur bouche. Et c'est précisément à l'intérieur que se trouve un véritable "monde parallèle" de substances nocives.

image: TIME/Youtube

En raison de la chaleur humide des salles de bain, les bactéries et les champignons trouvent un terrain fertile pour se développer et proliférer, et bien sûr ils n'épargnent pas les jouets en question. Jour après jour, les microorganismes se multiplient à l'intérieur des canards, qui sont ensuite expulsés lorsqu'on les presse. Les auteurs de l'étude ont apporté une preuve sans équivoque de ce que nous disons.

En coupant en deux l'un de ces canards, utilisés dans des contextes domestiques normaux, les scientifiques ont été confrontés à une scène plutôt choquante. L'intérieur du jouet était visiblement "contaminé". Après l'avoir analysé en profondeur, ils sont arrivés à la conclusion qu'un tel jouet peut contenir entre 5 et 75 millions de cellules fongiques et de bactéries, selon les conditions dans lesquelles il est utilisé.

Advertisement
image: TIME/Youtube

Parmi les différents agents pathogènes, les chercheurs ont également identifié ceux qui peuvent donner origine aux légionelles et, selon l'étude, la raison de cette prolifération si manifeste serait à rechercher dans la mauvaise qualité du plastique avec lequel ces jeux sont fabriqués. En effet, un matériau particulièrement "à risque" favorise la croissance des bactéries, et si l'on ajoute à cela les autres facteurs (humidité, saleté, environnement chaud et humide), le mélange peut devenir vraiment nocif.

 

image: Pikrepo

Avec un peu d'attention, nous pouvons donc éviter que nos petits n'entrent en contact avec toutes ces substances. En commençant par le canard lui-même, à choisir en gardant toujours un œil sur la qualité, et auquel on bouche le trou qui permet d'asperger l'eau. De fait, les infections peuvent toujours survenir et, bien qu'il ne soit pas certain qu'elles puissent se produire dans tous les cas, il est certainement préférable de ne pas prendre de risques.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci