Une compagnie minière a fait sauter une grotte aborigène ancienne de 46 000 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une compagnie minière a fait sauter…
Madame CJ Walker est la première femme afro-américaine millionnaire : elle est devenue riche grâce à sa seule force C'est une astronaute, la première femme à avoir atteint le point le plus profond de l'océan, établissant un nouveau record

Une compagnie minière a fait sauter une grotte aborigène ancienne de 46 000 ans

Par Baptiste
11.756
Advertisement

Même la culture aborigène millénaire n'a pas réussi à arrêter l'expansion d'une mine de minerai de fer appartenant au groupe Rio Tinto, l'une des plus grandes sociétés minières du monde. C'était un site sacré aborigène ancien de quelque 46 000 ans qui a été détruit sans scrupules. Il s'agit de la grotte de Juukan Gorge, et son histoire millénaire n'a pas empêché la compagnie d'agrandir le site minier. Pour la communauté aborigène australienne, mais aussi pour le reste du monde, c'est une perte incroyable.

Malheureusement, les lois autochtones rédigées en 1972 sont plutôt obsolètes et ne permettent pas une rétractation, même à la lumière de nouvelles découvertes. En bref, les magnifiques découvertes d'artefacts et d'objets sacrés à l'intérieur des grottes faites dans le passé, suite aux fouilles minières de Rio Tinto n'ont joué aucun rôle. Les lois autochtones, telles qu'elles se présentent, favorisent de fait les lobbies miniers et ne protègent en rien leur culture. L'incapacité à les modifier signifie que face à la destruction d'une grotte vieille de 46 000 ans, aucun autochtone ne peut se plaindre.

 

Bien que la compagnie autochtone Puutu Kunti Kurrama et Pinikura (PKKP) ait rencontré la compagnie minière Rio Tinto à plusieurs reprises, les forces déployées n'ont pas suffi à arrêter l'explosion. Pour la communauté autochtone, c'est une pilule très difficile à avaler.

Source:

https://www.barrons.com/news/rio-tinto-admits-damaging-australian-aboriginal-heritage-site-01590565810?link=TD_barrons_penta.8f09b711eacf48ed&utm_source=barrons_penta.8f09b711eacf48ed&utm_campaign=circular&utm_medium=BARRONS&tesla=y

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci