Milan : avec les habitants enfermés à la maison, les lièvres reprennent possession des parcs de la ville - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Milan : avec les habitants enfermés…
Le Covid-19 et la grippe présentent des symptômes très similaires, mais la différence entre les deux virus est substantielle Covid-19, la pollution de l'air peut faciliter la propagation du virus : des études le confirment

Milan : avec les habitants enfermés à la maison, les lièvres reprennent possession des parcs de la ville

Par Baptiste
5.865
Advertisement

Comme nous l'avons déjà vérifié, dès que l'homme se met de côté, la nature ne semble pas attendre longtemps avant de reprendre ses espaces. Des dauphins dans le port de Cagliari en Sardaigne, des poissons dans les eaux claires de Venise, des canards dans les fontaines historiques de Rome : le printemps et les cycles naturels se poursuivent, et les êtres vivants semblent retrouver la liberté qu'ils avaient perdue à cause de nous.

Ce phénomène est également visible dans certains parcs de la ville de Milan où, en l'absence totale de personnes, les lièvres ont refait leur apparition et, surtout, ils sont maintenant maîtres du territoire.

via: greenme.it

Comme le dit Sabrina Baronio, une habitante de la métropole milanaise, le silence règne en maître et n'est rompu que par les sirènes des ambulances. L'un des rares signes de vie en ville, ou plutôt dans les parcs, sont les lapins sauvages.

Ces animaux timides ont toujours été présents dans les parcs de la ville, mais ils vivaient évidemment la plupart du temps cachés ou confinés aux heures les moins fréquentées. Aujourd'hui, la situation a complètement changé.

Le printemps est venu pour eux aussi, la saison de reproduction où ils sont pleins d'énergie, alors ils se sont déversés sur les pelouses pour brouter dans les jardins et les parterres.

Advertisement

On aime à imaginer qu'entre un saut et une "collation" d'herbe, ils se demandent où sont bien passés tous ces étranges et bruyants êtres à deux pattes avec lesquels ils étaient auparavant obligés de partager le territoire...

Source:

https://www.tpi.it/ambiente/coronavirus-milano-lepri-libere-nei-parchi-foto-20200321570330/

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci