Coronavirus : dans l'entrepôt d'Ikea, on trouve 50 000 masques de protection inutilisés : ils ont tous été donnés à l'hôpital - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Coronavirus : dans l'entrepôt d'Ikea,…
Le coronavirus n'a pas été créé en laboratoire : la réponse d'une recherche aux théories du complot et aux Le Covid-19 et la grippe présentent des symptômes très similaires, mais la différence entre les deux virus est substantielle

Coronavirus : dans l'entrepôt d'Ikea, on trouve 50 000 masques de protection inutilisés : ils ont tous été donnés à l'hôpital

Par Baptiste
4.253
Advertisement

Alors que les systèmes de santé du monde entier réclament des fournitures médicales pour l'épidémie de COVID-19, un IKEA en Suède est devenu un bienfaiteur inattendu du plus grand hôpital du pays. Au début de la troisième semaine de mars, les employés du siège de Stockholm ont été stupéfaits de découvrir un stock de plus de 50 000 masques médicaux prenant la poussière dans leur entrepôt.

via: Reuters
image: Pexels

Le grand magasin avait acheté les masques lors de la dernière épidémie de grippe aviaire. Après avoir redécouvert ce trésor oublié, Johan Andersson, responsable de la logistique du magasin, a immédiatement téléphoné à l'hôpital universitaire Sahlgrenska de Göteborg, le plus grand hôpital du pays, et a proposé de faire don des masques.

Comme on peut imaginer, l'imposant système hospitalier de Stockholm était surpris et en même temps ravi de recevoir ce cadeau inattendu de la part d'Ikea.

La poussière s'accumule sur les immenses et interminables étalages de l'un des plus grands entrepôts de meubles de Scandinavie, un salut inattendu pour tous les travailleurs de la santé en Suède qui luttent contre la lente propagation de l'insidieux Covid-19.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci